7 min. de lecture

Bien écrire pour le web en 2024 : 6 clés pour vous aider 

Contenu rédigé à 100% par un vrai humain, et non une IA ✍️

Au programme de cet article :

Ecrire du contenu sur le web, c'est avant tout un exercice de création. Et comme toute pratique créative, la rédaction implique de l’entraînement et de la répétition.

Le savoir-faire s’acquiert au fil des articles, avec beaucoup de pratique, un peu de structure et une bonne dose de persévérance.

Je crée du contenu sur Internet depuis 2016 et mon contenu reste perfectible ! Ma stratégie marketing évolue encore, je continue à m'entraîner et à me former pour pouvoir vous proposer un contenu de qualité et rédiger des articles qui performent sur Google.

Avec le temps, j'ai quand même expérimenté un certain nombre de stratégies et recensé des méthodes qui ont fait leurs preuves. Ce sont ces conseils que je vais partager avec vous dans cet article pour vous aider à devenir un meilleur rédacteur web ou créateur de contenu.

Je vous invite à décrypter ensemble quelles sont les clés pour bien écrire pour le web en 2024. Suivez le guide !

Écrire pour le web : pourquoi et pour qui ?

Règle n°1 : Savoir pourquoi vous écrivez

Internet et le contenu en ligne ont ouvert le champ des possibles. Tout le monde l’a bien compris : sur un blog et sur les réseaux sociaux, vous pouvez partager des informations très facilement avec une large audience. La rédaction offre l'opportunité de se faire connaître, de développer son business et de gagner de l'argent.

C’est une belle opportunité, mais aussi un vrai défi. Si tout le monde peut écrire et publier sur Google, que vous soyez expert ou amateur, le lecteur des temps modernes se retrouve donc noyé dans un océan de contenus plus ou moins bons.

Sur internet, vous devez donc vous démarquer pour faire entendre votre voix. Et pour cela, il est essentiel de savoir pourquoi vous écrivez.

Le rôle du rédacteur web est de créer des contenus dont la structure répond à la fois aux attentes des internautes, aux exigences des moteurs de recherche et à des objectifs business.

Avez-vous besoin de promouvoir un service ou un produit, de faire connaître votre formation ? Cherchez-vous à générer de l’engagement sur une thématique qui vous tient à coeur ? A partager vos connaissances pour éduquer un marché ? Espérez-vous que le lecteur s'inscrive à votre newsletter ?

Identifier vos objectifs va vous permettre de savoir quelles informations mettre en avant et comment.

A la fin d'un article, d'un post ou d'une newsletter, identifiez l'action que vous attendez de votre lecteur. C'est à vous de décider où vous voulez l'emmener et de concevoir vos textes en fonction de cet objectif.

Gardez en mémoire que la vente ne repose pas seulement sur votre page de vente. Elle dépend du lien que vous avez préalablement établi avec votre audience, de la confiance qui s’est créé à travers vos articles et vos contenus. Toute votre stratégie marketing se construit en fonction de vos objectifs. Vos contenus web aussi.

Chaque texte que vous publiez en ligne doit vous rapprocher un peu plus de votre but.

Par exemple, les lecteurs de mon Guide de l'écriture en ligne sont plus enclins à me faire confiance et à suivre une de mes formations. Ils savent la valeur que je peux leur apporter car j'ai construit la confiance avec eux dans mes articles de blog, ma newsletter, mes posts LinkedIn...

Chacun de mes contenus est conçu en fonction de mes objectifs. Identifiez-les votre pour écrire des textes qui vous permettront de les atteindre.

Règle n°2 : Définir votre audience

Pour faire passer votre message efficacement, vous devez aussi savoir précisément à qui vous vous adressez. Vous devez connaître votre audience sur le bout des doigts.

Cela paraît peut-être évident, mais je préfère le répéter : ce sont vos lecteurs qui vous donnent les clés pour écrire des bons articles.

Connaître son audience, c’est :

  • Définir son buyer persona : âge, genre, situation, centres d’intérêts, habitudes, comportement d’achat, références culturelles...
  • Définir ses besoins, la/les problématique rencontrées
  • Connaître les plateformes qu’il utilise (newsletter, blog, réseaux sociaux)
  • Comprendre dans quel contexte il se retrouve face à votre contenu : est-ce qu'il vous connaît ? Est-ce qu'il vous a déjà lu ?

Vous ne vous adresserez pas de la même manière à une personne qui vous découvre qu'à un abonné de longue date à vos contenus. Apprenez à connaître votre cible pour vous adresser à elle de la bonne façon.

Vos lecteurs sont déjà submergés d'informations, ils ne vous liront que si vous proposez les bonnes informations et des textes qui leur apportent un réel bénéfice. Vous avez besoin de savoir quel est le bénéfice utile à votre audience.

Vous devriez être capable d’écrire des pages entières à propos de votre cible, être en mesure de raconter précisément qui elle est. Savez-vous faire son portrait robot ? Si la réponse est oui, vous pouvez passer à l’étape suivante : répondre à ses besoins.

Comment justifier la légitimité de son contenu et se différencier ?

Règle n°3 : Prouver votre légitimité

Souvenez-vous, Internet est un océan de contenus de qualité variable, rédigés par tout un tas de gens plus ou moins compétentes. Vous pouvez trouver de très bons contenus en ligne rédigés par des experts comme des articles très médiocres rédigés par des IA.

Comment prouver que ce que vous écrivez vaut la peine d’être lu ?

Vous devez montrer patte blanche et faire comprendre à votre audience que vous savez de quoi vous parlez. Son temps est précieux et elle doit très vite capter cette information.

Si vous voulez l'attention des internautes, vous allez devoir faire vos preuves et montrer votre crédibilité

Par exemple, si je commence mon article en vous disant que je crée du contenu sur Internet depuis 2016, vous allez peut-être poursuivre votre lecture. Si je vous raconte que :

  • J’ai d'abord été copywriter pour Livementor pendant deux ans, une entreprise qui faisait alors 3 millions d’euros de chiffre d’affaires,
  • Je suis devenu freelance en copywriting
  • J'ai créé Sauce Writing, mon école d’écriture en ligne...

Je capte votre attention et je gagne votre confiance. Lorsque je précise qu'aujourd'hui, je partage mes compétences en création de contenu sur mon blog, dans mes formations et que j'aide des freelances en écriture à développer leur activité, j'ai prouvé ma légitimité et vous êtes susceptibles de me lire.

Mes expériences professionnelles et personnelles font de moi quelqu’un de légitime et j'en parle parce qu'elles démontrent que je sais de quoi je parle. J'ai d'ailleurs créé une page Auteur sur laquelle les lecteurs peuvent cliquer à tout moment pour en découvrir plus sur moi.

Même si je fais en sorte de ne pas en faire des tonnes. Vous devez faire la même chose.

Pour être légitime sur un sujet, vous n’avez pas nécessairement besoin d’avoir fait de longues études ou d’avoir travaillé 10 ans dans ce domaine.

Vous êtes passionnés de lecture et dévorez 5 livres par mois mais vous n'avez pas de doctorat en littérature ? Cela ne vous rend pas moins légitime à partager vos apprentissages sur les ouvrages que vous lisez et les réflexions qui en découlent.

L’important est de prouver que vous êtes compétent. N'essayez pas d'en faire des tartines, de prétendre à des compétences que vous n'avez pas. Dites simplement ce que vous savez faire.

N’hésitez pas à étayer vos propos avec des chiffres. Le référencement de votre blog est monté en flèche grâce à votre technique ? Vous avez généré 30% de ventes supplémentaires grâce à vos posts LinkedIn ? Mentionnez-le, montre-le.

Appuyez-vous sur des exemples concrets qui parleront à votre audience pour prouver votre légitimité.

Règle n°4 : Apporter de la valeur à vos textes

Une fois votre légitimité établie, vous pouvez rentrer dans le vif du sujet.

Vous avez listé les difficultés que rencontre votre cible. Maintenant, comment allez-vous l'aider ? Quels sont les bénéfices qu’elle tirera de votre contenu ?

Votre objectif doit être de transformer les “pains”, les douleurs, en nouvelle compétence. Mettez en avant les résultats que votre contenu peut apporter à votre audience. Dès le titre, votre lecteur doit comprendre quelle est la valeur de votre contenu.

Je vous conseille pour cela un outil très simple : la matrice Pain/Bénéfice.

Listez toutes les problèmes que rencontrent vos prospect en rapport avec votre thématique. Identifiez comment votre produit répond à chacune de ces difficultés, comment vous allez transformer chaque "pain" en bénéfice.

Matrice Pain Bénéfices pour bien écrire sur le web
Exemple d'utilisation de la matrice Pain/Bénéfice pour une formation sur l'email copywriting

Ainsi, vous n'essayez pas seulement de vendre votre produit, mais les bienfaits et l’impact positif qu’il aura pour votre client. Vous vendez une transformation qui donnera envie à votre prospect d'agir.

Un peu comme si votre prospect était Mario classique, celui qui ne sait que sauter. Si vous lui proposez la fleur de feu, il devient Mario feu et il peut lancer des boules de feu grâce à sa transformation.

Ce n'est pas la fleur de feu que vous vendez, mais le fait de devenir plus puissant et de pouvoir attaquer et se défendre grâce à cette fleur.

Exemple transformation bien écrire sur le web

Pour convaincre, vous devez expliquer à votre cible ce qu’elle peut gagner grâce à vous. Gardez en tête qu'elle va devoir fournir un effort pour accéder à cette transformation : lire votre newsletter, laisser son adresse mail pour suivre votre cours en ligne, regarder votre vidéo, etc.

Il faut que la valeur que vous apportez justifie l'effort à fournir de son côté. Sinon, très peu de gens feront cet effort.

Comment optimiser son contenu ?

Règle n°5 : Répondre aux exigences des moteurs de recherche

Une fois que vous avez bien réfléchi à ce que vous allez produire et pourquoi, vous pouvez chercher à optimiser votre contenu. Notamment le référencement naturel.

Pour être visible sur internet avec des articles de blog, vous allez devoir jouer le jeu du référencement naturel (SEO). Sur Google, la popularité et la position de votre contenu sur les pages de recherches en dépendent.

Pour mieux comprendre comment utiliser le SEO au service de votre stratégie marketing, je vous invite à lire mon guide pour écrire un article optimisé SEO.

Voici une checklist qui récapitulent les bonnes pratiques pour optimiser vos textes sur le web :

  • Des mots-clés pertinents : en lien avec le sujet de l’article et l’intention de recherche de l'internaute.
  • Une optimisation des balises web : titres, méta-descriptions, en-têtes, textes alternatifs et URL.
  • Un texte qui va à l’essentiel : la qualité prime toujours sur la quantité, la structure fait la différence.
  • Un maillage interne efficace : utilisez des liens (internes et externes) vers d’autres articles reliés à votre sujet.
  • L’utilisation de contenus multimédias bien choisis : images, infographies, vidéos…

Règle n°6 : Respecter le format web

Vous ne pouvez pas communiquer sur le web comme à l’oral ou sur le papier. Le web possède ses propres règles et vous devrez vous y conformer (pour répondre aux attentes des algorithmes et des lecteurs).

Google n'aime pas les phrases trop longues et les blocs de texte indigestes. Vos lecteurs non plus. Alors aérez vos textes, laissez-les respirer.

Pensez à structurer votre contenu en paragraphes distincts, avec des titres clairs qui guident le lecteur dans sa lecture. Insérez des images pour illustrer vos propos : rédiger un article ou une page web pour que la lecture en reste un plaisir incite l'internaute à rester sur votre site et envoie un message très positif à google.

Pour chaque texte, vous pouvez utiliser la méthode du toboggan glissant. Votre enjeu, c'est de constamment maintenir l'attention du lecteur. Chaque phrase de votre texte doit avoir un but : faire lire la suivante. Vous devez faire glisser l’attention de votre lecteur du début à la fin pour ne pas le perdre en chemin.

Un peu à l’image des cliffhangers et du storytelling de vos séries préférées, vous devez maintenir le suspense pour inciter à “passer à l’épisode suivant”.

L'enjeu de l'écriture web, c'est de structurer votre message de façon cohérente.

Pour bien écrire en ligne, vous devez aussi adapter votre vocabulaire, jouer selon les codes de la plateforme sur laquelle vous publiez.

Tout doit être pensé pour répondre à votre objectif. Se lancer bille en tête dans l'écriture sans réfléchir à la finalité et à la façon de rédiger qui vous permettra de l'atteindre va vous conduire tout droit vers l'échec.

Avant de vous lancer dans l'écriture web

Les 6 conseils que j'ai partagés avec vous dans cet article vont vous aider à écriture du bon contenu sur internet. Vous l'aurez compris, vous devez ensuite pratiquer et vous entraîner pour progresser.

Il existe également un certain nombre d’outils à votre disposition pour vous aider à structurer votre contenu : YourTextGuru pour l'optimisation SEO, la recherche des mots-clés et le référencement naturel, ChatGPT pour identifier les intentions de recherche, la technique copywriting AIDA pour la structure de votre article...

Avec les outils, restez tout de même prudent.

À titre d'exemple : les IA produisent du contenu très adapté au format web, avec des phrases courtes, des idées claires et succinctes, un vocabulaire simple… Mais le contenu proposé par l'IA est souvent assez basique et répond mal aux besoins des internautes en l'état.

Il peut être enrichissant de vous appuyer sur des outils, mais ils ne doivent pas vous enfermer. Le succès de votre article vient avant tout de la réflexion que vous menez en amont, de l'intention que vous avez définie et des moyens que vous avez mis en place pour atteindre votre objectif.

Aucun commentaire n'a été posté
Poster un commentaire
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
Merci ! Veuillez patienter, votre commentaire va être publié...
Recharger la page
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Envie de progresser en écriture ?

Inscrivez-vous à notre mini-cours gratuit par email et commencez à améliorer vos textes, dès maintenant.

apprendre écrire article de blog

5 jours pour écrire de meilleurs articles de blog

Découvrez les stratégies, principes et tactiques à utiliser pour écrire des articles de référence.

C'est parfait. Rendez-vous dans votre boîte email pour valider
votre inscription !
Oops, petit erreur. 
Merci d'actualiser la page et de réessayer !
apprendre écrire article de blog

Masterclass Copywriting Gratuite

Comment doubler ton chiffre d’affaires en tant que freelance Copywriter, en 2024
(quand tout le monde a peur des IA et croit que le marché est saturé)

C'est parfait. Rendez-vous dans votre boîte email pour valider
votre inscription !
Oops, petit erreur. 
Merci d'actualiser la page et de réessayer !

Pour poursuivre votre lecture

Voir toutes les ressources
Commencer à écrire en ligne : les bases

Le guide pour créer votre blog en 6 étapes

Je crois beaucoup au blog, c’est un outil qui m’a permis de créer beaucoup d’opportunités. Dans cet article, je partage avec vous les bonnes pratiques pour lancer à votre tour un blog qui performe.

6 min. de lecture
Progresser en écriture

Comment écrire un post LinkedIn : nos meilleurs conseils

Accroche, développement et conclusion. Voici les ingrédients pour réussir votre prochain post LinkedIn.

5 min. de lecture
Progresser en écriture

Le succès de votre post LinkedIn dépend de votre phrase d'accroche

80% du succès de votre post LinkedIn se trouve dans ses trois premières lignes. Je vous explique comment les réussir.

5 min. de lecture

Ce qu'ils disent à propos de Sauce Writing