Retour
Lancer et monétiser sa newsletter
22 min. de lecture

Comment construire votre liste email ? Stratégies et conseils

Paul Jarvis est graphiste en freelance depuis plus de 20 ans. Son blog personnel est l’un des plus populaires dans le domaine de l’entrepreneuriat, du marketing et du freelancing. 

Au début de l’année 2019, il a publié un livre : “Company Of One”. Il y remet en question la pensée populaire qui veut qu’une entreprise doit absolument croître très vite, le plus possible.

Il présente un autre modèle, dans lequel l’entreprise est rentable dès le premier jour, maîtrise sa croissance et s’arrête quand elle atteint la taille optimale. 

Pour Jarvis, l’enjeu est de construire son business autour de sa vie, et non l’inverse.

C’est précisément ce qu’il a fait.

Il s’est construit un mode de vie qui lui permet d’organiser ses journées comme il le souhaite et de poursuivre ses ambitions créatives.

Jarvis travaille depuis chez lui, au milieu d’une forêt située sur une petite île Canadienne. 

créer newsletter auteur liste email
Paul Jarvis, chez lui.

“Company of One“ a été un best-seller immédiat. À sa sortie, Jarvis a été invité partout, est passé dans la majorité des gros podcasts américains et a obtenu de nombreux articles de presse. Tout le monde parlait de son livre.

Au fil des années, Jarvis s’est construit l’un des avantages concurrentiels les plus importants que l’on peut avoir en tant que créateur indépendant : une audience de personnes intéressées par son travail.

Grâce à son blog et la newsletter qu’il envoie tous les dimanches, il a gagné la confiance et l’attention de plusieurs dizaines de milliers de personnes. 

Il sait qu’à chaque nouveau produit qu’il sort, il peut compter sur eux.

La construction d’une audience de fans est ce qui permet à de nombreux auteurs comme Tim Ferriss, Seth Godin ou Ryan Holiday de faire un carton à chaque nouveaux livres qu’ils sortent. 

Mais cela ne s’applique pas uniquement à l’écriture. De plus en plus de créateurs de tous horizons parviennent à vivre de manière indépendante, grâce à leur audience.

Ils ne dépendent plus de gatekeepers (labels de musique, maisons d’édition, producteurs, etc) pour distribuer leurs créations et toucher leur public. Ils ont gagné l’attention de milliers de personnes et peuvent s’adresser directement à eux. 

L’audience construite peut se manifester sous plusieurs formes. La plus évidente est le nombre de followers sur les réseaux sociaux. Mais la plus importante, la plus essentielle, dans le business de ces personnes est leur liste email.

Dans cet article, je vais vous expliquer pourquoi il est essentiel de construire votre liste email, quelles stratégies utiliser et répondre aux questions que vous vous posez certainement sur ce sujet. 

Pourquoi récolter des adresses emails et construire votre liste email ?

Quand j’ai commencé à écrire, en 2016, je n’avais aucune idée de l’importance de posséder une liste email.

Je publiais mes articles, sans me soucier du reste. Ils n’avaient aucun fil conducteur, si ce n’est de suivre mes intérêts du moment et d’être le véhicule de mes convictions.

Progressivement, j’ai pris goût à l’écriture et j’ai commencé à m’intéresser aux techniques marketing pour toucher davantage de monde.

Un conseil revenait sans cesse : construire une liste email. J’ai rapidement compris pourquoi il est si important.

La liste email est un canal de diffusion

Chaque dimanche, j’envoie un email aux personnes abonnées à ma liste email. Je leur parle de mon article de la semaine, du projet sur lequel je travaille et partage des ressources intéressantes.

En quelques clics, je touche plusieurs milliers de personnes intéressées par mon travail, qui s’attendent à recevoir des nouvelles de ma part. Ils m’ont littéralement donné la permission de leur écrire régulièrement.

Avec le temps, la liste email que je me suis construite est devenue le canal numéro 1 de diffusion de mes articles. 

La liste email permet d’être résilient et de ne dépendre de personne

L’envoi d’email est instantané. À l’inverse des réseaux sociaux, je ne dépends d’aucun filtre ou algorithme. Je ne suis pas limité par le plafond du reach organique et les règles de LinkedIn. 

D’ailleurs, en parlant de Linkedin… C’est un super outil pour communiquer en 2023, mais que se passe-t-il si demain la plateforme (détenue par Microsoft) change les règles du jeu, comme l’a fait Facebook Il y a quelques années ? Tout s’écroule. 

Je ne suis pas non plus restreint par un nombre de caractères ou une mise en forme particulière. L’email me permet pratiquement de tout faire et de laisser libre court à ma créativité. 

La liste email permet de construire une relation avec votre audience

Cette raison est certainement la plus pertinente. 

Le format email est un super moyen de consolider le lien que vous créez avec les gens qui vous suivent. Vous pouvez aller en profondeur et partager des idées / concepts qui demandent d'être fouillés.

Avec mes mails, je peux parler directement avec les personnes qui me suivent. Je prends le temps de construire une relation durable, basée sur la confiance et la valeur que j’essaie d’apporter. 

Chaque semaine, près de la moitié de mes abonnés ouvre mes emails. Je les encourage au maximum à me répondre et à engager la discussion avec moi.

Cela donne lieu à de très belles rencontres et me permet de mieux cerner le profil de personnes intéressées par mon travail. 

liste email ouverture engagement
Les statistiques de mes premières newsletters (taux d'ouverture en orange et de clic en violet)

Lorsque j’ai publié mon premier livre, en décembre 2017, j’ai pu m’appuyer sur le début de liste email que j’avais construit pour le diffuser. J’ai pu informer les quelque 300 personnes qui s’étaient intéressées à mon travail qu’il était disponible. 

Aujourd’hui, ma liste compte près de 4 000 personnes et grandit chaque semaine.

C’est mon asset le plus important. Celui qui possède le plus de valeur. C’est également la chose la plus difficile à construire, qui demande beaucoup de temps et de travail. 

Cet asset est tellement important qu’il est à la base de Sauce Writing, l’entreprise que j’ai lancée en 2020 et qui me permet de vivre aujourd’hui. C’est parce que je récolte des adresses emails depuis 2017 que j’ai pu lancer mon entreprise. C’est parce que ma liste email se développe que mon entreprise croît chaque année. 

C’est également le cas des nombreux créateurs de connus français que je connais. C’est le cas de toutes les grandes entreprises que je connais et qui basent leur stratégie marketing sur la création de contenu.

La liste email est un canal de vente

L’autre chose à comprendre, c’est que la plupart des business en ligne réalisent leur vente via email. “Money is in the list” comme disent les Américains.

De manière schématique : plus vous avez de personnes abonnées à votre liste email, plus le nombre de personnes qui découvrent vos produits et sont exposées à vos phases de lancement est important. 

Il faut comprendre que (sauf exception), un créateur ne va pas réaliser ses ventes directement sur les réseaux sociaux. Logique, personne ne se balade sur un réseau social, Linkedin ou Twitter par exemple, pour acheter un produit. Les gens veulent plutôt se divertir et consommer du contenu intéressant. 

La vente se fait via un canal direct et individuel : la newsletter.

Personnellement, je dirais que plus de 80% de mon chiffre d’affaires provient directement des annonces que je fais dans ma newsletter, à ma liste email. 

La liste email est un super terrain d’expression

Enfin, au-delà des intérêts marketing et business, l’envoi de newsletter est également un formidable terrain d’expression personnel pour partager vos pensées et donner vie à vos idées.

Personnellement, écrire mes newsletters fait partie des moments préférés de mes semaines et de mon job d’entrepreneur. J’aime prendre le temps de m’asseoir et de partager les sujets qui occupent mon esprit en ce moment. J’aime partager mes dernières découvertes intellectuelles. J’aime me dire que des milliers de personnes vont les découvrir et les lire. 

En bref, la newsletter est un format passionnant et incontournable pour n’importe quel créateur de contenu, entrepreneur ou équipe marketing.

J’aime d’ailleurs tellement ce format que j’alimente moi-même trois newsletters (très différentes) de manière régulière :

  • La newsletter Sauce Writing à un rythme quasi-hebdomadaire. J’y partage des conseils sur l’écriture et la création de contenu ;
  • Ma newsletter personnelle que j’envoie tous les derniers dimanches de chaque mois. J’y partage mes réflexions et mes aventures entrepreneuriales. J’ai envoyé la première édition de cette newsletter en juin 2017 !
  • La newsletter Pygmalion que j’envoie tous les 15 de chaque mois pour permettre aux freelances en écriture de trouver des missions passionnantes et bien rémunérées.

Les mythes à propos de la construction d’une liste email et des newsletters

Avant de vous expliquer comment construire votre liste email, j’aimerais prendre le temps de répondre aux trois grands mythes au sujet des newsletters et des listes email. 

Mythe n°1 : “plus personne ne lit de newsletters”

Celui-ci est certainement le plus répandu. Selon ce mythe, les newsletters sont un outil dépassé, utilisé par les entreprises dépassées qui ne sont plus à jour dans leur marketing.

Mais c’est faux. Je pense qu’il n’y a jamais eu autant de nouvelles newsletters intéressantes et passionnantes qui se créent chaque jour, qu’aujourd’hui.

Comme je l’ai dit plus haut, la plupart des entreprises qui opèrent sur Internet envoient des newsletters. Mieux encore, de plus en plus de créateurs créent des business basés exclusivement autour d’une newsletter. Il existe de nombreuses options pour monétiser une newsletter, ce qui en fait un outil remarquable.

C’est bien la preuve que les newsletters sont ouvertes et lues. Plus que jamais.

Mythe n°2 : “Envoyer une newsletter, c’est faire du spam”

Il est vrai que de nombreuses entreprises se servent de leur newsletter comme un outil pour bombarder les gens avec des offres promotionnelles. Il s’agit effectivement de spam et d’une très mauvaise pratique.

Si vous souhaitez uniquement construire votre liste email pour envoyer des offres commerciales, vous pouvez oublier ce projet tout de suite. Les différents outils d’emailing (Gmail, Outlook, etc.) vont très vite vous pénaliser et vous catégoriser comme spam. Les personnes abonnées à votre liste ne recevront même pas vos emails, et c’est tant mieux.

En revanche, les entreprises et créateurs qui utilisent bien la newsletter suivent les préceptes du Marketing de permission. Elles n’envoient que des communications sollicitées et souhaitées par les personnes qui les reçoivent. Il y a parfois des offres commerciales, mais le coeur de la newsletter porte sur du contenu intéressant, qui apporte de la valeur.

J’en reparle un peu plus loin.

Mythe n°3 : “Si je crée ma liste email, les gens vont s’abonner naturellement”

“Mettez-le en ligne et les gens vont venir” est l’un des plus gros mythes d’Internet en général. 

Ce n'est pas parce que vous avez une newsletter que les gens vont automatiquement s'y abonner. Ce qui compte, c'est la promesse que vous faites aux (futurs) abonnés. Vous devez leur donner une bonne raison de s’abonner.

Et puis, comme dans pratiquement tous les domaines du marketing digital, vous avez besoin de mettre en place des stratégies marketing dédiées pour que cela fonctionne.

Quelles sont les stratégies efficaces pour récolter des emails ?

Vous souhaitez construire votre liste email de zéro ? Voici les stratégies qui fonctionnent et que je recommande.

1. Demandez-vous pourquoi vos lecteurs devraient s’abonner 

Mettez-vous à la place de vos lecteurs.

Pourquoi devraient-ils vous laisser leur adresse email ? Quelle valeur vont-ils en retirer ?

Dans la construction de votre liste, ne pensez pas à votre intérêt personnel. Votre lecteur se moque de l’intérêt marketing et business que vous avez à alimenter une newsletter. Ce qui l’intéresse, c’est de savoir ce qu’il va y apprendre et quel bénéfice il va en retirer. 

Est-ce qu’il va y trouver des articles, un angle ou un point de vue unique ?

Est-ce qu’il va y trouver du contenu exclusif ? Des ressources rares, difficiles d’accès ?

Est-ce qu’il va avoir accès à des offres qu’il ne pourra pas trouver ailleurs ?

Est-ce que vous allez l’amener dans les coulisses de votre processus de création ? 

Est-ce qu’ils vont se sentir plus intelligent après la lecture de votre newsletter ? Est-ce qu’ils auront des anecdotes à raconter à leurs amis ?

Votre newsletter doit être capable d’exister à elle seule, sans objectif ni arrière pensée différente de celle d’aider votre communauté et de créer un lien avec les gens qui vous suivent.

Ce n’est pas simple, surtout quand on se lance, mais c’est une première brique importante.

2. Créez du contenu sur une thématique précise

Avant de s’abonner à votre liste email, vos lecteurs ont besoin de lire différents contenus de votre part. Ils ont besoin de découvrir vos idées et la qualité de votre travail avant de s’inscrire. Logique.

Cela signifie pour vous que plus vous créez de contenu de qualité sur votre thématique et plus vous offrez d’opportunités de découvrir ce que vous faites. C’est notamment pour cela que j’aime les articles : plus j’en publie, plus les occasions de découvrir ce que j’écris sont importantes et plus les gens s’inscrivent à ma newsletter pour en recevoir davantage.

La clef est de se positionner sur une thématique précise, qui va intéresser vos lecteurs et sur laquelle ils souhaitent s’informer ou se former. Vous attirez des abonnés ciblés, qui savent à quoi s’attendre. Plus positionnement est clair et marqué, plus cela a de vertus :

  • Votre message va résonner avec vos lecteurs, qui cherchent précisément ce type de contenu ;
  • En ne traitant qu’une seule thématique, vos connaissances augmentent rapidement et vous êtes considéré comme une référence dans celle-ci. Au passage, c’est un bon moyen pour vous d’affirmer votre Monopole personnel  ;
  • vous avez davantage de chances de générer du bouche-à-oreille.

Par exemple, pour la newsletter Sauce Writing, je parle uniquement d’écriture. Je donne des conseils d’écriture, partage mes analyses et toutes mes réflexions sur ce sujet. Rien d’autre. Cela me permet d’attirer des 

3. Commencez avant d’en avoir besoin.

La clef est toujours de vous demander quelle valeur vous apportez à vos lecteurs. Montrez-leur que vous n’êtes pas uniquement là pour leur vendre vos produits. 

Le pire moment pour commencer à construire votre liste email est donc de le faire quand vous en avez besoin.

Plus vous commencez tôt et plus vous pouvez lui laisser le temps de grandir, sans attente particulière de votre part. 

On ne plante pas un arbre parce que l’on a besoin de ses fruits dans les jours ou semaines à venir. Avant d’en retirer quoi que ce soit, on doit attendre une dizaine d’années. Il faut lui porter de l’attention. Lui laisser le temps de faire ses racines, de prendre de la hauteur et de faire bourgeonner ses fleurs. On en récoltera les fruits bien plus tard. 

C’est la même chose pour votre liste email. 

Même si vous ne savez pas encore à quoi votre newsletter vous servira à l’avenir, commencez à la construire dès maintenant. Le plus tôt possible.

4. Créez des lead magnets

Proposer simplement au lecteur de s’abonner pour le tenir au courant de vos nouveaux contenus est un bon début. Mais ce n’est pas suffisant.

Son temps et son attention sont précieux. Il est certainement exposé à des formulaires de capture d’emails plusieurs fois par jour. Sa boîte email est remplie de newsletter qui attendent d’être lues. Pourquoi s'inscrirait-il à la vôtre ?

Il faut lui donner une raison supplémentaire de laisser son email. Lui présenter quelque chose en retour. 

Certains sites e-commerce offrent par exemple des réductions immédiates sur leur e-shop en échange de l’adresse email de leurs visiteurs. 

liste email newsletter exemple lead magnet

Il existe énormément de possibilités :

  • Vous pouvez offrir un contenu exclusif. Par exemple, si vous possédez un podcast, vous pouvez enregistrer un épisode et le rendre accessible uniquement en échange d’une adresse email ;
  • Vous pouvez offrir une sélection de vos meilleurs contenus au format PDF ;
  • Vous pouvez offrir un accès en avant-première à votre prochain produit ;
  • Vous pouvez offrir un accès à une communauté privée. Un groupe Facebook ou Slack, par exemple ;
  • Vous pouvez offrir la première partie du livre que vous publiez ;
  • Vous pouvez lui offrir un cours gratuit par email ou en vidéo. 

Soyez créatif, il n’y a aucune limite. Essayez-en plusieurs et conservez ceux qui fonctionnent le mieux. Plus ce que vous offrez a de la valeur, plus votre visiteur vous donnera facilement son adresse email.

Si vous souhaitez des idées et des exemples de lead magnets, jetez un oeil à l'article dédié que j'ai écrit.

5. Soyez régulier et multiplier les touches

En e-commerce, on dit qu’un visiteur ou un prospect doit être exposé 7 fois à un message avant de passer à l’achat.

Sans aller aussi loin, imaginez votre stratégie de capture d’emails de la même manière. 

Il y a peu de chance qu’un visiteur vous donne son adresse email dès la première visite sur votre site ou vos articles. 

Soyez consistant. Soyez régulier. Multipliez les points de contacts. Offrez sans cesse de nouvelles opportunités à vos lectures de s’abonner. Parlez de votre newsletter sur vos réseaux, faites-y référence de manière régulière.

Montrez-leur que vous publiez de nouveaux contenus chaque semaine. Donnez-leur envie de ne pas les manquer.

6. Ce n’est pas tout d’obtenir des adresses emails...

Il existe de nombreuses techniques pour récupérer des adresses email plus rapidement. Vous pouvez exporter vos contacts LinkedIn. Vous pouvez récupérer ou payer des bases emails existantes. 

Mais n’oublions pas que le plus important est d’obtenir des abonnés qualifiés. Rien ne vaut un abonné qui s'inscrit de son plein gré et qui s’attend à recevoir votre contenu chaque semaine. 

C’est ce que vous devez viser. Quitte à ce que votre liste grandisse moins rapidement. Chaque abonné aura d’autant plus de valeur. 

Gardez également en tête que le nombre de personnes sur votre liste email n’est pas une finalité en soi. C’est le point de départ d’une relation. 

Une fois inscrit, vous devez accueillir chaque abonné de la meilleure manière possible et commencer à créer un lien. À ce sujet, je vous recommande cet article que j’ai écrit : Comment bien onboarder un nouvel abonné à sa newsletter ?

Ensuite, vous devez lui donner envie de continuer à suivre votre travail chaque semaine. Vous devez lui apporter de la valeur et lui donner envie de rester abonné.

7. Inspirez-vous des meilleures newsletters

Le réel travail se fait à chaque nouvelle newsletter que vous envoyez. 

Pour écrire une bonne newsletter, il n’y a rien de mieux que de s’inspirer des meilleures. 

Voici celles que je préfère personnellement :

  • La newsletter de David Perell, “Monday Musings”. Perell envoie un email tous les lundis, avec ses réflexions et toutes les choses intéressantes qu’il a apprises. Il écrit d’excellents articles.
  • La newsletter de Ryan Holiday. Holiday envoie deux types de newsletter. Une recommandation mensuelle de lecture, toujours passionnante et remplie de pépites. Ainsi que les derniers articles qu’il rédige, de temps en temps. 
  • La newsletter de James Clear. Un condensé de sagesses entrepreneuriales, délivrée toutes les semaines.
  • Not Boring de Packy McCormick. Il analyse les tendances et les stratégies des entreprises les plus intéressantes du moment, en utilisant des références de la pop culture et un ton décalé. Sur un très long format (généralement plus de 3 000 mots). 

Ces exemples montrent deux choses : 

  1. Il n’y a pas de modèle type pour une newsletter réussie. Format long. Format court. Bullet-points. Recommandations. Contenu personnel. Il n’y a pas de règle. Appropriez-vous un format. Faites-en votre marque de fabrique. 
  2. Seul le fond est important. À moins que vous ne soyez graphiste ou designer (et encore), l’aspect visuel de votre newsletter n’a aucune importance. Concentrez-vos efforts à délivrer le meilleur contenu possible pour vos lecteurs

Comment j’ai obtenu mes 500 premières adresse email

Voici un peu d’historique sur la construction de ma liste email, depuis le début.

Je publie mon premier article sur Medium (une plateforme de blogging qui marchait bien), en février 2016. À ce moment, je n’ai aucun formulaire de capture d’adresses email et ne possède aucune idée de son importance.

Je publie régulièrement, jusqu’en juin 2017, date à laquelle je me décide d’écrire mon premier livre. Je commence à avoir un joli nombre de followers sur Medium, mais ce chiffre n’a aucune utilité. Je dois aller plus loin. C’est à ce moment que je réalise l’importance de me construire une liste email et de développer mon audience.

J’ajoute donc un formulaire de capture d’email au bas de mes articles, pour inviter mes lecteurs à me laisser leur contact. Le message n’est pas encore au point, mais c’est un premier pas. 

formulaire capture email newsletter

Si vous avez suivi mes conseils jusqu’ici, vous voyez que je ne donne aucune bonne raison à mes lecteurs de s’abonner ! C’était le début pour moi …

Je publie au rythme d’un article par semaine. Pour leur promotion, je vais au plus simple : je partage mes articles sur mes réseaux sociaux, ainsi que dans des groupes Facebook avec une audience affinitaire. Certains marchent très bien et me rapportent plusieurs dizaines d’abonnés d’un coup. 

Chaque dimanche, j’envoie mon article de la semaine à ceux qui me laissent leur email. Ils sont d’abord quelques dizaines, puis une petite centaine. 

La stratégie fonctionne. Mais j’aimerais aller plus vite. 

Pour les besoins de mon livre, je réalise 4 interviews. J’en publie alors un petit condensé de ces interviews sur mon Medium. Elles sont partagées par les personnes interviewées et me permettent de toucher une nouvelle audience. Je continue à collecter des emails. 

Décembre 2017 : 6 mois après la mise en place d’un formulaire de capture au bas de mes articles, ma liste atteint les 300 abonnés. Je m’apprête à publier mon livre ; c’est une bonne base, sur laquelle je peux m’appuyer pour communiquer. 

Chose que je n’avais pas anticipée : plusieurs abonnés à ma newsletter me proposent leur aide pour mon livre. Je trouve un graphiste pour la couverture par ce moyen, ainsi que divers soutiens. 

Après la publication de mon livre, je continue à publier de manière régulière et consistante.

Début 2018, je prends la décision de quitter Medium. La plateforme me rapporte peu de trafic organique (malgré mes 1 500 followers), l’expérience de lecture se dégrade, la communauté française y est de moins en moins active et j’ai envie de me créer mon espace à moi.

Je crée alors mon site personnel (valentindecker.com) et décide de m’y concentrer.

Même si mes articles génèrent moins de trafic (à l’inverse de Medium, il est très difficile de tomber sur mon blog par hasard), celui-ci est plus qualifié. Les lecteurs passent davantage de temps sur mon site, ils se baladent dans mon univers. Et la croissance de ma liste email s’accélère. 

Point important : le fait d’avoir mon propre site me permet de beaucoup mieux transformer mes visiteurs en abonnés à ma newsletter. Je peux être plus créatif et convaincant dans la collecte de mes emails. Sur Medium, je n’avais qu’un formulaire au bas de mes articles. Sur mon site :

  • J’ai un formulaire au bas de mes articles ;
  • J’ai un formulaire sur ma page d’accueil ;
  • J’ai une pop-up qui se déclenche au bout de quelques secondes de lecture ;
  • J’ai une pop-up “d’exit-intent” : dès qu’une personne approche sa souris de la croix pour fermer la page, la pop-up se déclenche. 

J’ai un panel d’outils beaucoup plus complet à ma disposition (tout en veillant à garantir une bonne expérience de lecture pour le visiteur qui ne souhaite pas me laisser son email). 

Je dispose également de plus de libertés en termes de message et de ce que je peux offrir en échange de l’adresse email de mon visiteur. J’ai essayé de nombreuses choses :

  • “Laissez-moi votre email et ne manquez aucun article”
  • “Laissez-moi votre email et soyez au courant de la sortie de mon livre”
  • “Laissez-moi votre email et je vous envoie une liste de 7 lectures sur l’entrepreneuriat”
  • “Laissez-moi votre email et recevez un ebook pour développer votre créativité”. 

croissance audience liste email newse

Tout cela me permet finalement d’atteindre mes 500 premiers abonnés en partant de zéro, un peu plus d’un an après la création de ma newsletter.

Aujourd’hui, je me concentre essentiellement sur la construction de la liste email de mon entreprise, Sauce Writing (4 000 abonnés). Voici quelques exemples de stratégies que j’ai mis en place :

  • Il y a des formulaires un peu partout sur mon site pour proposer de recevoir des conseils en écriture via email (ma newsletter) ;
  • J’ai créé un mini-cours gratuit de 5 jours pour transmettre ma méthode d’écriture d’articles de blog. J’ai créé une Landing Page dédiée pour s’y inscrire et je le partage le plus souvent possible. C’est une excellente raison de vouloir s’abonner à ma liste email ;
  • J’ai mis un formulaire pour recevoir ce cours au bas de tous mes articles (allez voir au bas de celui-ci par exemple). Il apparaît également quand une personne reste plusieurs secondes sur mon site ; 
  • J’anime des mini-challenges dans le but d’apporter de la valeur et de donner envie aux gens de me laisser leur email. En Juillet 2022, j’ai par exemple organisé un challenge d’ateliers Zoom en live sur le sujet de la newsletter payante. Il m’a permis de récolter plusieurs centaines d’adresses email d’un coup !

Si vous souhaitez faire grandir votre liste email, la bonne approche consiste à vous demander quelle valeur vous pouvez apporter à votre audience. 

Comment pouvez-vous lui donner envie de recevoir ce que vous envoyez ?

La liste email est votre meilleur allié en tant que créateur

Vous l’avez compris, le développement de liste email et de votre newsletter est l’un des investissements les plus importants pour tous ceux qui veulent créer sur Internet. 

C’est un format flexible et complètement malléable, que vous pouvez utiliser à votre guise. Vous êtes chez vous et décidez des règles du jeu. Aucune plateforme externe ne peut vous imposer ses règles et ses conditions. Ce sont vos newsletters qui vont vous permettre de créer un lien en profondeur avec les gens qui vous suivent et, pourquoi pas, créer un business autour de votre contenu.

Si vous souhaitez vous lancer concrètement, je vous recommande la lecture de mon article comparatif des outils populaires pour créer votre newsletter. Je vous partage mon retour d’expérience sur les outils suivants : Ghost, Substack, MailerLite et Mailchimp.

Aucun commentaire n'a été posté
Poster un commentaire
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
Merci ! Veuillez patienter, votre commentaire va être publié...
Recharger la page
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Envie de démarrer par un mini-cours gratuit ?

Inscrivez-vous à notre mini-cours gratuit par email et commencez à améliorer vos textes, dès maintenant.

5 jours pour écrire de meilleurs articles de blog

Découvrez les stratégies, principes et tactiques à utiliser pour écrire des articles de référence.

C'est parfait. Rendez-vous dans votre boîte email pour valider
votre inscription !
Oops, petit erreur. 
Merci d'actualiser la page et de réessayer !

Pour poursuivre votre lecture

Voir toutes les ressources
Progresser en écriture et acquérir des méthodes avancées

Le guide ultime du Copywriting d'une Landing Page qui convertit

Voici la structure, étape par étape, que je recommande pour réussir le Copywriting de votre Landing page. Objectif : conversion.

13 min. de lecture
Commencer à écrire en ligne : les bases

Pourquoi créer un blog personnel ? Avantages, exemples et stratégies

Créer mon blog personnel a changé ma vie. Je vous explique pourquoi c’est intéressant et pourquoi vous devriez créer votre propre blog, en 2023.

12min. de lecture
Lancer et monétiser sa newsletter

3 exemples de newsletters payantes fascinantes (2023)

J'analyse et décortique trois newsletters payantes qui cartonnent et qui sont de très bons exemples à suivre pour vous (Ticker Nerd, Skift, etc.)

8 min. de lecture

Ce qu'ils disent à propos de Sauce Writing