5 min. de lecture

Apprendre le Copywriting : les fondamentaux pour réussir en ligne

Contenu rédigé à 100% par un vrai humain, et non une IA ✍️

Au programme de cet article :

La demande en copywriting ne cesse d’augmenter, comme en témoigne l’explosion du nombre de freelances qui proposent leurs services en "copy" sur LinkedIn et sur toutes les plateformes.

On pourrait se dire que “le secteur est bouché” et que ça ne vaut même pas la peine d’essayer de se faire une place dans cette jungle que peut être l’écriture en ligne… Mais c’est loin d’être le cas.

Au contraire, le copywriting est une compétence très recherchée en marketing digital. Aujourd’hui, la plupart des clients sont d'abord des lecteurs qu’il faut convaincre : sur le web, les entreprises ont besoin de textes bien conçus pour faire décoller leurs ventes et elles l’ont bien compris

Surtout, s’il y a beaucoup d’offres, c'est parce qu'il y a beaucoup de demandes. 

Gardez en tête qu’un marché sain est un marché où offres et demandes sont abondantes et se renouvellent régulièrement. 

Sur ce marché, tous les copywriters ne se valent pas. Pour sortir du lot, il faut se démarquer et apprendre à devenir un bon copywriter. Ce n’est pas donné à tout le monde et c’est justement ce que nous allons approfondir ici. 

Je vous donne les clés pour vous former et devenir le meilleur copywriter possible : vous n’aurez plus d'excuses pour ne pas vous lancer après avoir lu cet article !

Pourquoi vous devriez vous intéresser au copywriting ?

Le copywriting : définition et enjeux

Le copywriting, c’est l’art de captiver et persuader un public cible grâce aux mots (la “copy”, en anglais). C’est une stratégie qui va au-delà de la rédaction simple et implique de définir des messages qui vont susciter l’engagement du lecteur et la vente via un texte percutant.

Le copywriting trouve son origine dans la publicité, mais aujourd’hui, on l’utilise bien plus largement en marketing digital, en rédaction web et sur les réseaux sociaux.

Les entreprises font appel à des copywriters pour les aider à rédiger des textes qui vont susciter l’achat sur une page de leur site ou une publicité par exemple. Le savoir-faire du copywriter contribue directement à la stratégie de vente de l'entreprise : il est orienté vers le passage à l’action et l’acte d’achat, à la différence d’autres métiers de la rédaction (comme le storytelling ou la rédaction web).

Le champ d’action et les formats du Copywriting sont très variés. Les puristes se contentent des pages de vente, emails de vente ou de slogan publicitaire (on parle ici alors de conception rédaction). Mais je trouve cela un peu trop limitant et je recommande de s’étendre aux articles, posts linkedin, newsletter ou encore Landing Pages.

Quelle que soit la forme du texte (cela peut même être un titre), il doit réussir à proposer un message qui persuade les lecteurs.

Dans l’écosystème rédactionnel, c’est peut-être le métier qu’on peut le mieux analyser en termes de résultats : les textes des copywriters doivent générer du ROI. 

La bonne phrase est celle qui doit envie de cliquer sur le lien (le call-to-action), génère l’acte d’achat et la vente du produit : on parle de celui qui écrit pour "transformer les mots en euros". On peut ainsi évaluer la qualité du copywriter au nombre de clics générés par un titre d'email ou au nombre d’achats  

Apprendre le copywriting ne se limite donc pas à savoir écrire. 

C’est un métier qui nécessite des compétences linguistiques, mais aussi une fine connaissance du marché et de la cible, ainsi que des méthodes de vente et de marketing pour obtenir de bons résultats.

Pourquoi devenir copywriter ?

Si ce métier attire autant de monde, c’est parce qu’il offre beaucoup d’avantages. 

Le champ des possibles est large pour les copywriters, qui peuvent se spécialiser sur un sujet ou rester généralistes, développer des compétences complémentaires ou se spécialiser sur un format.

Les copywriters bénéficient généralement d’une grande flexibilité au quotidien. Ils sont souvent freelances, donc assez libres sur la façon d’exercer et autonomes sur le choix de leurs projets. Beaucoup de copywriters apprécient aussi la diversité des sujets sur lesquels ils peuvent écrire, qui les stimule au quotidien.

Attention quand même, flexibilité ne veut pas dire absence de contrainte et liberté à 100% ! Il faut se poser quelques questions avant de passer à l'action : le statut freelance exige aussi de développer toute une palette de compétences entrepreneuriales pour réussir.

Le copywriter freelance doit savoir gérer les aspects administratifs de son activité, prospecter des clients, fixer ses prix et développer sa réputation sur le marché.

Il doit jongler entre ses clients, ses deadlines, sa communication et ses efforts commerciaux pour stabiliser son activité.

C'est un métier qui implique aussi beaucoup de rigueur et de discipline. Bien bien gagner votre vie grâce au copywriting va prendre du temps et nécessite du travail.

Comment se former pour progresser en copywriting ?

Les critères d’évaluation d’un bon copywriter

Il y a quelques principes essentiels qui permettent de repérer un bon copywriter (et donc d’évaluer où vous en êtes en termes de capacité rédactionnelle). 

Parmi les compétences de base, il me semble important de mentionner qu’un bon copywriter :

  • aime apprendre : rédiger le bon contenu, celui qui va permettre de faire passer le client à l’action, nécessite de bien le connaître. Il faut maîtriser le marché, les leviers les plus pertinents, être en empathie avec sa cible… et ce, quel que soit son sujet. Un bon copywriter fait donc beaucoup de veille et se forme constamment pour rester à la page. Qualité complémentaire : la curiosité.

  • aime lire et écrire : ça paraît évident, mais il faut aimer écrire pour se lancer dans le copywriting. Penser stratégie ne suffit pas, il faut aussi travailler son style pour convaincre. Et pour cela, lire me semble indispensable ! Un bon rédacteur est généralement un grand lecteur. 

La conception-rédaction est un savant mélange de compétences d’écriture comme l’orthographe et la grammaire, de structure, de style, de stratégie et de compréhension business / produit. Gardez en tête que le copywriter doit avoir le sens du détail et de la formule quand il écrit : il y a autant de méthode que de style dans son travail.

  • aime vendre : c’est la finalité du texte : vendre le produit. Être un bon copywriter va au-delà de la créativité pure, il faut avoir un fort focus conversion et stratégie. Si vous n’aimez pas écrire pour vendre, ne vous lancez pas dans ce domaine !

Chacune de ces compétences peut se développer de façon autonome, par l'expérience ou la formation. Bien sûr, les deux premières relèvent beaucoup d’une appétence personnelle. Les techniques de vente, en revanche, peuvent s'apprendre dans le cadre d’une formation en Copywriting (celle-ci est un cours gratuit qui est une bonne introduction sur le sujet).

Les outils et techniques pour se former au copywriting

Il y a deux écoles concernant l’apprentissage du copywriting : l'apprentissage en autodidacte ou en formation.

Il y a déjà beaucoup d'outils que vous pouvez découvrir seul. Le risque, c’est de vous perdre parmi la multitude des ressources à votre disposition. 

L’inconvénient, c’est que vous ne savez jamais réellement si ce que vous faites est bien. Charge à vous de faire vos preuves vis-à-vis des clients, de démontrer votre expertise au mieux et de naviguer dans cet univers.

Si c’est une approche qui vous parle, vous pouvez déjà :  

1. Apprendre grâce aux livres

Il en existe énormément de livres sur les sujets du copywriting, du marketing, de la persuasion… Passez un peu de temps sur Amazon (les bons ouvrages sont souvent en anglais et non disponibles en français et baladez-vous, de livre en livre).

Parmi les plus connus, on cite souvent le livre d’Eugene Schwartz, Breakthrough Advertising, qui est une bonne introduction.

Je vous invite aussi à vous plonger dans This is Marketing, le livre de Seth Godin. 

Pourquoi vous former au marketing ? Parce que vous pouvez écrire plusieurs types de textes en tant que copywriter. Certains rédigent des pages de vente longues, d'autres des emails, d'autres des slogans publicitaires créatifs... Le point commun de tous ces formats, c'est qu'ils participent à la stratégie marketing.

Les livres d’Alex Hormozi sont également excellents pour apprendre le Copywriting. Notamment 100M$ Offers.

Passez également du temps à consommer des articles de blog. Le web en regorge.

Je vous recommande bien sûr de faire un tour sur mon blog pour parcourir le Guide de l’écriture en ligne, j’y publie de nombreux contenus sur le copywriting : 

Vous pouvez aussi vous inscrire à des newsletters spécialisées, comme Verygoodcopy, pour recevoir régulièrement des conseils. Il existe des centaines de ressources en ligne, faites vos recherches et choisissez celles qui vous inspirent le plus.

2. Faire de la veille

Bien sûr, inspirez-vous des meilleurs pour progresser.  

Consommer du contenu écrit par d’excellents rédacteurs et marketeurs va vous donner des idées et vous permettre de vous challenger. Suivez leurs modèles, tentez de les reproduire puis ajoutez progressivement votre touche personnelle.

Je ne peux que vous conseiller de suivre des copywriters expérimentés sur LinkedIn : ils sont nombreux à partager des principes sur des techniques d'écriture, mais aussi les coulisses de leur activité.

Sur Youtube, la chaîne Marketing Mania de Stan Leloup est une belle référence sur le Copywriting.

Regardez aussi ce qui se passe outre-Atlantique : nos amis américains sont les pères fondateurs du copywriting et ils ont souvent un train d’avance sur le sujet.

3. S’entraîner (beaucoup)

Ensuite, c’est essentiellement une question de pratique. 

Plus vous vous entraînez, plus vous progresserez. C’est la base indispensable et je ne cesserai jamais d’insister sur ce point.

Si vous débutez, commencez à pratiquer pour vous-même, sans pression.

Choisissez un format et commencez à vous entrainer. Ouvrez un petit blog gratuit. Entrainez-vous sur le format email avec une newsletter. Allez sur LinkedIn. Essayez-vous à l'écriture de page de vente. Peu importe le type de texte... vous avez d'abord besoin de vous faire la main.

Si jamais vous ne vous sentez pas prêt à faire des missions rémunérées pour des clients, proposez vos services gratuitement. C’est le meilleur moyen de se faire la main et d’étoffer votre portfolio.

Vos textes, même les premiers, restent la meilleure façon de vous exercer et la meilleure preuve de vos compétences. 

Créez-vous également un petit groupe de pairs pour recevoir du feedback et vous améliorer.

Dans l’idéal (ce n’est pas toujours possible), soyez attentifs aux chiffres pour donner de la visibilité sur les ventes que peuvent générer vos textes auprès des lecteurs. C’est cet argument qui vous permettra aussi de convaincre vos futurs clients.

Si vous ne vous sentez pas les épaules pour progresser uniquement seul, il existe aussi quelques formations qui peuvent vous aider à avancer.

4. Suivre une formation approfondie

Si vous souhaitez passer à la vitesse supérieure, vous trouverez pas mal de formations complètes et avancées. 

Certaines vous permettront d’apprendre des techniques spécifiques en vente ou en rédaction, d’autres vont challenger votre méthode de travail ou votre prix… Charge à vous d’identifier ce qu’il vous faut pour choisir la formation la mieux adaptée à votre besoin.

Parmi les plus connues, on peut citer LiveMentor par exemple qui propose des chouettes introductions pour découvrir le métier de Copywriter.

Je propose également un programme intensif pour vivre de son activité de Freelance de Copywriter. La force de ce programme ? Il rassemble apprentissage sur ses compétences d’écriture et apprentissage des compétences business (positionnement, prix, prestations proposés, techniques de vente, etc.) indispensables. Le tout, en 8 semaines intensives.

5. Rejoindre un réseau 

Vous pouvez aussi vous entourer pour progresser grâce au collectif. 

Il existe des réseaux payants et des communautés gratuites qui permettent de rencontrer et discuter avec d’autres copywriters pour échanger des bonnes pratiques et construire petit à petit son réseau. 

Cela peut vous permettre d’échanger des conseils et de poser vos questions en cas de blocage. Utilisez ces canaux pour recueillir du feedback et rencontrer d’autres freelances aux compétences complémentaires.

Attention quand même à ne pas vous y perdre : on peut passer beaucoup de temps à discuter et s’informer sans jamais passer à l’action et ce n’est pas ce qui va vous permettre de progresser.

Surtout, attention à ne pas prendre des conseils de copywriters qui galèrent… c’est le meilleur moyen de répéter leurs erreurs. 

Pour résumer : comment apprendre le copywriting dès maintenant ?

Normalement, après avoir lu cet article, vous savez si vous avez vraiment envie de vous lancer dans un apprentissage poussé du copywriting. Vous avez identifié les compétences clés sur lesquelles vous pouvez progresser pour devenir encore meilleur en écriture web.

Il ne vous reste plus qu’à définir vos objectifs, votre temporalité et surtout, si vous vous sentez capable de faire le travail seul ou si vous avez besoin d’être accompagné. 

Ce sont ces réponses qui vont vous permettre de faire le tri parmi l’ensemble des ressources que je vous ai proposé et de prioriser.

Gardez en tête que l’essentiel reste la pratique : écrivez tous les jours, entraînez-vous le plus possible et demandez du feedback sur votre texte. Il n’y a qu’ainsi que vous pourrez vraiment vous démarquer et devenir un excellent copywriter qui sort du lot.

Aucun commentaire n'a été posté
Poster un commentaire
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
Merci ! Veuillez patienter, votre commentaire va être publié...
Recharger la page
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Envie de progresser en écriture ?

Inscrivez-vous à notre mini-cours gratuit par email et commencez à améliorer vos textes, dès maintenant.

apprendre écrire article de blog

5 jours pour écrire de meilleurs articles de blog

Découvrez les stratégies, principes et tactiques à utiliser pour écrire des articles de référence.

C'est parfait. Rendez-vous dans votre boîte email pour valider
votre inscription !
Oops, petit erreur. 
Merci d'actualiser la page et de réessayer !
apprendre écrire article de blog

Masterclass Copywriting Gratuite

Comment doubler ton chiffre d’affaires en tant que freelance Copywriter, en 2024
(quand tout le monde a peur des IA et croit que le marché est saturé)

C'est parfait. Rendez-vous dans votre boîte email pour valider
votre inscription !
Oops, petit erreur. 
Merci d'actualiser la page et de réessayer !

Pour poursuivre votre lecture

Voir toutes les ressources
Commencer à écrire en ligne : les bases

Le guide pour créer votre blog en 6 étapes

Je crois beaucoup au blog, c’est un outil qui m’a permis de créer beaucoup d’opportunités. Dans cet article, je partage avec vous les bonnes pratiques pour lancer à votre tour un blog qui performe.

6 min. de lecture
Progresser en écriture

Comment écrire un post LinkedIn : nos meilleurs conseils

Accroche, développement et conclusion. Voici les ingrédients pour réussir votre prochain post LinkedIn.

5 min. de lecture
Progresser en écriture

Le succès de votre post LinkedIn dépend de votre phrase d'accroche

80% du succès de votre post LinkedIn se trouve dans ses trois premières lignes. Je vous explique comment les réussir.

5 min. de lecture

Ce qu'ils disent à propos de Sauce Writing