9 min. de lecture

Guide de la rédaction SEO : ce qu'il faut savoir pour écrire sur le web

Contenu rédigé à 100% par un vrai humain, et non une IA ✍️

Au programme de cet article :

Si vous tombez sur cet article, c'est sans doute que le sujet de la rédaction SEO vous concerne directement. Vous êtes peut-être rédacteur web freelance, vous avez déjà créé votre blog ou vous écrivez pour des clients. Malgré tous vos efforts pour rédiger un contenu riche, de qualité et régulier, le trafic sur votre site internet n'atteint pas toujours vos objectifs. Vous vous remettez en question : est-ce que j’écris mal ? Est-ce que mes recherches ne sont pas assez poussées ? Mes articles pas assez intéressants ? Où est-ce que je me trompe ?

Dans cet article, je vous propose d'aborder les choses sous l'angle du SEO. Oui, parler de rédaction sans penser SEO en 2024 peut vous jouer des tours... Le SEO, c’est le nerf central de tout contenu sur internet. Même sur les réseaux sociaux, il joue un rôle de plus en plus important.

Pour vous aider à améliorer votre écriture sur le web, je vous invite donc à décrypter avec moi ce qui fait l’essence de la rédaction SEO - et par conséquent, le succès de vos articles en ligne.

Les bases de la rédaction SEO

Qu’est-ce que la rédaction SEO ?

La rédaction web se base sur le principe du SEO : écrire pour le web, c’est écrire pour être trouvé et lu sur internet. Ca paraît évident, mais il faut que cela soit très clair si vous vous lancez dans le domaine de l'écriture en ligne. Chaque contenu écrit pour le web (article de blog, fiche produit, post sur les réseaux sociaux, landing page…) doit être pensé en fonction de l’intention de recherche de celui qui va le lire.

Littéralement, le Search Engine Optimization est un acronyme qui signifie "Optimisation pour les moteurs de recherche" en français. C'est une pratique qui vise à optimiser votre contenu pour le placer en haut des pages des moteurs de recherches comme Google. C'est ce qu'on appelle aussi le référencement naturel.

Pour répondre aux recherches de ses utilisateurs, Google doit faire le tri dans les milliards de pages web et sélectionner les contenus les plus pertinents. C’est le rôle des algorithmes qui identifient les meilleurs contenus, qui répondent à la demande des internautes.

Pour cela, ils s’appuient sur plusieurs critères, comme les mots-clés, la réputation du site, la pertinence, les liens internes et externes renvoyant vers le site... La recette exacte et l'importance de chaque critère sont tenus secrets, mais l'expérience donne quand même quelques éléments qui permettent de comprendre comment optimiser son contenu web pour qu'il performe mieux.

C’est le travail du rédacteur SEO au quotidien. Par sa connaissance de ce qu’attendent les moteurs de recherche, de la rédaction et des bonnes pratiques marketing, il est en mesure de rédiger son contenu pour qu’il atteigne la meilleure position possible (la plus haute) sur les pages de recherche.

Les bénéfices de la rédaction SEO

Le travail de référencement naturel est une pratique indispensable dans toute stratégie marketing en ligne. Sans cet effort, il est difficile (voire impossible aujourd'hui) de se différencier de la concurrence et de ressortir parmi les milliers de résultats proposés sur Google, à moins d’avoir une notoriété de marque très forte.

Pour résumer, il faut jouer le jeu de l’algorithme pour atteindre sa cible et générer des ventes. Sans en faire trop non plus, et tout en restant pertinent dans son contenu, pour ne pas se décrédibiliser.

Optimiser la rédaction de son contenu pour le SEO apporte plusieurs avantages. Je vous en cite trois qui me semblent importants :

1. Améliorer sa visibilité en ligne et diminuer ses coûts d'acquisition : un contenu optimisé pour le SEO se retrouvera plus facilement propulsé en haut des résultats de recherche, car Google identifie qu’il répond mieux à la demande de l’utilisateur. Cela augmente les chances que l'internaute se rende sur votre page web. Le référencement naturel est gratuit (si on ne prend pas en compte le temps passé à rédiger du contenu) et permet de se rendre visible sans dépenser de gros budgets en publicité sur Google.

2. Améliorer sa crédibilité : Plus votre site est classé haut et visible rapidement en ligne, plus les utilisateurs lui feront confiance (peu d’utilisateurs cliquent sur les liens après la deuxième page de résultats de recherche). C’est le cercle vertueux du SEO.

3. Répondre au besoin de l’utilisateur : Si votre contenu est dans le top 10 des résultats de recherches, il est plus consulté par les internautes. Cela montre à Google qu'il répond au besoin des utilisateurs et encourage le moteur de recherche à montrer votre contenu à plus d'internautes qui font des recherches similaires. En écrivant du contenu SEO de qualité, vous répondez au besoin de plus de prospects et vous servez vos propres intérêts par la même occasion.

Les points clés de la rédaction SEO réussie

Vous avez compris qu'il faut jouer le jeu des algorithmes, mais vous vous demandez peut-être comment vous y prendre ? Je vous quelques clés pour améliorer votre rédaction en termes de SEO :

1) Identifier votre cible

La première chose à faire est toujours de définir votre cible. Votre client idéal, qu'on appelle aussi persona, est un client fictif que vous créez pour vous représenter votre cible. Vous avez besoin de connaître tous les détails sur votre clientèle pour vous adresser à elle de la bonne façon : âge ? Sexe ? Niveau d'études ? Profession ? Hobbies ? Situation familiale ? Réseaux sociaux ? Plateformes fréquentées ? Problèmes ? Besoins ?

Vous devez être en mesure de répondre à toutes ces questions pour bien identifier votre coeur de cible et adapter votre stratégie marketing. Cela vous permettra de définir l’intention de recherche de votre cible de la façon la plus exacte possible. Définir sa recherche vous permet d'imaginer le parcours qui la mène à votre contenu, pour chercher à lui faciliter le chemin. Plus vous tomberez juste, mieux vous saurez quels éléments mettre en avant pour convaincre votre prospect et l'amener jusqu'à vous.

2) Choisir des mots-clés stratégiques

Nous l’avons vu, il n’y a pas de rédaction SEO sans mots-clés. Les mots-clés sont étroitement liés à l’intention de recherche : il y apparaissent dans 98% des cas. Un mot-clé, ce n’est pas seulement votre produit ou le terme de votre article. C’est tout ce qui s’articule autour.

Par exemple, en voulant vous parler de “rédaction SEO”, je parle nécessairement de “stratégie marketing”, de “mots-clés”, “d’optimisation”, de “référencement naturel” et “d’intentions de recherche”. Toutes ces expressions ont un rapport direct avec mon article et sont susceptibles de se retrouver dans la recherche d’un internaute.

Pour trouver cet article, vous avez sans doute tapé “qu’est-ce que le SEO ?” ou “comment faire de la rédaction SEO ?”, “comment optimiser mon article de blog ?”, etc…

Les mots-clés vont participer à définir votre référencement dans les pages de recherche. Plus vos mots-clés seront pertinents et répétés, plus il feront monter votre article dans les résultats de recherche.

Attention quand même ! L’utilisation de mots-clés doit toujours rester pertinente. Ils doivent avoir un lien direct avec votre article et ne pas être utilisé à outrance, sinon Google risque de considérer que vous essayez de tromper le consommateur. Et les algorithmes sont sans pitié : un contenu sanctionné descend immédiatement dans les résultats de recherche, voire disparaît. L'objectif de Google reste de répondre au besoin des internautes et les moteurs de recherche visent donc à mettre en avant du contenu de qualité, pas des listes de mots-clés.

L’analyse du contenu de vos concurrents peut vous permettre de vous positionner sur les bons mots-clés. Regardez lesquels sont utilisés, la formulation des titres, sur les contenus de la concurrence. Tous ces éléments vous permettront d’ouvrir votre horizon et de proposer un contenu toujours plus en phase avec l’intention de recherche de votre cible.

Cherchez toujours plusieurs formulations à la requête de l’internaute pour être sûr de ne pas passer à côté d’une opportunité. Demandez-vous où se situe votre prospect sur son parcours d’achat, évaluez la sensibilité de votre cible à ce sujet pour vous adresser à elle de façon appropriée et avec les bons mots-clés.

3) Améliorer la qualité de votre contenu

Votre contenu doit être pertinent avant tout. En amont de l’écriture, il est donc crucial de bien déterminer votre sujet : de quoi vous allez parler, sous quel angle, avec quelle ligne éditoriale.

L'étape des recherches est indispensable pour comprendre comment le sujet est abordé par la concurrence, quels points peuvent être mieux mis en lumière et vous permettre de vous différencier.

Avant d’écrire, je vous conseille de faire un plan pour vous assurer de mentionner tous les éléments clés sur votre sujet. Cela va vous aider à hiérarchiser vos idées et à structurer votre article. C'est aussi l'occasion de vérifier que vous mentionnez les mots clés essentiels dans votre article et que vous n'en avez pas oublié.

Gardez en tête que votre contenu doit être pertinent, mais aussi agréable à consulter : vous aurez beau avoir l’article le plus complet sur le web, si votre texte est illisible et si vos titres sont fades, personne ne le lira. Pour ça, rien de mieux que d’écrire des phrases courtes, sauter des lignes et aérer votre texte avec des médias, images ou vidéos.

Essayez de vous mettre à la place de vos lecteurs, basez-vous sur leur intention de recherche pour trouver des titres pertinents. C'est valable pour le titre de votre articles, mais également pour les titres et sous-titres de vos parties ! La même logique s'applique à tout votre texte : vous devez guider le visiteur dans sa lecture, de façon cohérente.

Enfin, la régularité reste clé. Google prend on compte le nombre d’articles que vous publiez sur une période donnée ainsi que les modifications que vous pouvez apporter sur vos articles plus anciens pour "juger" votre contenu. Je ne peux donc que vous conseiller d’être régulier et de refaire un tour sur vos écrits plus anciens pour montrer aux algorithmes que vous restez à jour et que vous cherchez à améliorer la qualité de vos contenus (actualiser des liens ou corriger une source peut avoir de bons effets par exemple).

Dans la pratique : que faut-il optimiser dans un article pour le SEO ?

1. Les balises titres

Pour que vos titres parlent aux algorithmes, vous devez utiliser le même langage. Ils doivent être identifiés par des balises HTML qui indiqueront leur niveau d’importance aux robots de Google :

  • <H1> pour le titre principal
  • <H2> pour le titre du paragraphe
  • <H3> pour le sous-titre

Il est relativement rare d’avoir plus de 3 niveaux différents dans un article, mais sachez que vous pouvez aller jusqu’à la balise <H6>. Cette hiérarchisation facilite la lecture, autant pour les algorithmes que pour les lecteurs.

Faites apparaître des mots-clés dans vos titres pour que les moteurs de recherche comprennent très rapidement de quoi traite votre texte. Si vos mots-clés apparaissent dans plusieurs titres, c’est encore mieux pour les faire ressortir.

2. Le meta-title et la meta-description

Les meta-titles et meta-descriptions sont les contenus qui apparaîtront sur la page de résultat de recherches de Google.

Le meta-title va permettre d’indexer votre article dans la bonne catégorie, il est donc primordial d’y faire apparaître votre mot-clé. Il doit également se rapprocher le plus possible de l’intention de recherche des internautes : sa formulation permet de comprendre qu'en cliquant sur ce lien, ils vont trouver une réponse à leur question.

Il doit être différent de votre H1. Sa longueur est généralement comprise entre 60 et 70 caractères.

La meta-description est un court paragraphe que vous retrouvez sous le titre dans les résultats Google. Elle résume très brièvement le sujet abordé par l’article.Ne la négligez pas car c’est un aperçu de votre article, qui doit donner envie au lecteur de le consulter.

Vous devez donc, en un nombre de caractère limités (155 maximum), donner envie à l’utilisateur d’aller sur votre page pour lire votre contenu. Evidemment, les mots-clés sont très utiles dans la meta-description également.

3. L’URL

Trop souvent sous-estimée, l’URL joue un rôle primordial dans l’optimisation SEO de votre contenu. Je vous conseille de la réécrire et d’y faire apparaître votre mot-clé principal de façon claire, toujours dans l’optique de séduire les moteurs de recherche et de faciliter le parcours des visiteurs.

La limite de caractère recommandée est de 60 caractères : ainsi, elle est rapide à lire et facile à retenir. Evitez donc les caractères spéciaux à rallonge et concentrez-vous sur l’essentiel.

Exemples optimisations rédaction SEO

4. La balise Alt

Si vous avez suivi mes conseils concernant la création de contenu, vous avez ajouté du contenu multimédia à votre article. C'est bien, vous suivez !

Si vous voulez jouer le jeu de l’algorithme à fond, vous devez aussi renseigner la balise Alt. Cette balise trop souvent oubliée représente une aide précieuse pour les non-voyants… et les moteurs de recherches, qui sont incapables de voir les images.

La balise Alt décrit votre média. En y ajoutant vos mots-clés, vous aidez les non-voyants à mieux appréhender votre contenu, mais aussi les algorithmes à comprendre pourquoi vous avez utilisé cette image et ce qu'elle apporte à votre article. C'est un excellent moyen de renforcer votre crédibilité.

Rédaction SEO - optimisation balise alt

5. Le maillage interne et les backlinks

Vous n’êtes sans doute pas passé à côté de cette métaphore : le web est, comme son nom l’indique, une toile. Il est composé de milliers d’éléments reliés les uns aux autres, tissant un gigantesque réseau de liens.

Et c’est justement ainsi que fonctionne le référencement naturel. Plus votre site et vos articles mettent en avant d’autres contenus pertinents (et sont mis en avant), plus ils sont valorisés. On parle de "jus SEO". Attention, je ne vous invite pas à mettre en vrac un tas de liens relatifs à votre sujet dans vos articles. Ils doivent être choisis avec soin.

Je vous conseille vivement d’intégrer à vos articles des liens vers d’autres articles de votre site ou vers vos produits (c’est ce qu’on appelle le maillage interne). En renvoyant votre lecteur vers d'autres contenus cohérents, il passe plus de temps sur votre site, ce qui permet à Google de comprendre que ce dernier est pertinent et qualitatif.

L'idéal, c'est que d’autres sites experts renvoient aussi vers vos pages (on parle de maillage externe - ou backlinks). Plus les pages web qui vous citent sont bien référencées sur Google, plus elle amélioreront votre référencement aussi. Par exemple, les sites .gouv augmentent très fortement votre jauge de crédibilité s'ils parlent de vous.

Quand vous mentionnez un lien, ne vous contentez pas de copier/coller une URL. Vous devez ancrer votre lien sur un mot ou une expression pertinente. Par exemple, préférez insérer un lien sur l'expression “je m’inscris à la newsletter” plus que sur “cliquez ici”, pour que Google comprenne vers quoi renvoie votre lien et puisse définir s'il est pertinent.

Dans la mesure du possible, évitez de citer trop de liens ou toujours les mêmes. Si vous avez renvoyé à une étude une ou deux fois, c'est suffisant. L'objectif, c'est que le cheminement reste naturel et que Google n'ait pas l'impression que vous en faites des tonnes juste pour améliorer votre référencement.

Quelques outils pour vous aider à améliorer votre SEO

De nombreux outils sont mis à votre disposition, gratuits ou payants, pour vous aider à optimiser vos textes. Je vous en liste quelques uns ici.

Trouver les bons mots-clés

La recherche des mots-clés pertinent sur un sujet n’est pas toujours facile. Quand on débute, il n'est pas évident de se faire une idée sur le volume de recherches, par exemple.

Pour cela, des outils comme le Keyword Magic Tool de Semrush peuvent vous aider. Le site Semrush est spécialisé dans le contenu SEO et propose de nombreuses solutions gratuites et premium pour optimiser vos textes et vous aider à comprendre les statistiques de vos contenus. Il peut aussi vous aider à trouver des idées de contenu ou voir comment se positionne la concurrence sur les sujets qui vous concernent.

A titre personnel, j'utilise YourTextGuru pour identifier les bons mots-clés sur lesquels me positionner dans un article. L'outil me permet aussi de voir comment mon article se situe par rapport à la concurrence.

YourTextGuru - outil d'optimisation rédaction SEO
Voici un exemple des données que YourTextGuru peut me donner sur la rédaction d'un article.

La plateforme ThotSEO propose un service similaire, pour trouver des mots-clés pertinents. Elle donne aussi des conseils pour optimiser son maillage interne et éviter de sur-optimiser son article.

Et sinon, vous pouvez toujours vous aider de ChatGPT pour trouver mots-clés pertinents de manière gratuite. Attention quand même, l'outil en version gratuite n'est pas conçu pour vous apporter une analyse aussi poussée que les sites spécialisés cités ci-dessus.

Les outils peuvent vous aider, mais servez-vous aussi de votre bon sens. Tapez dans la barre de recherche Google les questions que vos lecteurs se posent, regardez quels contenus ressortent et ce qu'ils mettent en avant, quelles sont les recherches complémentaires... Vous devez vraiment chercher à vous mettre à la place de vos visiteurs pour créer le contenu adapté.

Optimiser vos articles dans le CMS

Une fois votre contenu rédigé, la plupart des sites internet vous guident dans leur optimisation SEO au moment de publier. Personnellement, j'ai créé mon site internet sur Webflow. Lorsque je publie un article, la plateforme me donne un canevas avec des champs à remplir : URL, méta-description, méta-title... C'est ce qui me permet de ne rien oublier.

Sur d'autres plateformes, comme Wordpress, vous pouvez installer des plugins qui vous indiquent le taux d'optimisation de votre contenu. Avec un peu de recherches ensuite, vous pouvez assez facilement trouver des biais pour améliorer votre score : en renseignant les balises de vos images, en ajustant des balises...

Dans l'idéal, cherchez à garder une vision d'ensemble sur le positionnement que vous visez. C'est l'approche adoptée par les agences SEO lorsqu'elles conseillent leurs clients : elles commencent par définir votre positionnement pour identifier les grandes thématiques sur lesquelles vous devez prendre la parole, puis décliner ces sujets en mots clés et en contenus à créer.

Passer à l'action : rédiger pour améliorer son SEO

Vous avez à présent toutes les clés en mains pour rédiger votre contenu en pensant aux optimisations qui vous aideront à le rendre mieux visible en ligne.

Avec la montée en puissance des intelligences artificielles, je ne peux que vous inviter à garder un oeil sur l'actualité SEO, car les règles du jeu évoluent et nécessitent parfois des ajustements. Les outils ne sont pas toujours actualisés instantanément et il serait dommage de consacrer du temps à une stratégie qui ne paye pas à long-terme.

Globalement, votre objectif doit toujours être d'apporter de la valeur et de répondre à un besoin. Les optimisations SEO ne sont que des améliorations que vous pouvez apporter à un contenu de qualité pour l'aider à performer : elles ne sont jamais une fin en soi.

Aucun commentaire n'a été posté
Poster un commentaire
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
Merci ! Veuillez patienter, votre commentaire va être publié...
Recharger la page
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Envie de progresser en écriture ?

Inscrivez-vous à notre mini-cours gratuit par email et commencez à améliorer vos textes, dès maintenant.

apprendre écrire article de blog

5 jours pour écrire de meilleurs articles de blog

Découvrez les stratégies, principes et tactiques à utiliser pour écrire des articles de référence.

C'est parfait. Rendez-vous dans votre boîte email pour valider
votre inscription !
Oops, petit erreur. 
Merci d'actualiser la page et de réessayer !
apprendre écrire article de blog

Masterclass Copywriting Gratuite

Comment doubler ton chiffre d’affaires en tant que freelance Copywriter, en 2024
(quand tout le monde a peur des IA et croit que le marché est saturé)

C'est parfait. Rendez-vous dans votre boîte email pour valider
votre inscription !
Oops, petit erreur. 
Merci d'actualiser la page et de réessayer !

Pour poursuivre votre lecture

Voir toutes les ressources
Trouver sa niche et son positionnement

Comment trouver une niche qui performe en copywriting ?

Le fantasme de la “niche rentable” fait rêver beaucoup de copywriters freelances. Dans cet article, je vous explique 1) pourquoi elle n'existe pas et 2) comment trouver malgré tout une niche rentable pour vous.

8 min. de lecture
Progresser en écriture

Guide de la rédaction SEO : ce qu'il faut savoir pour écrire sur le web

Le SEO est un enjeu stratégique en rédaction web. Dans cet article, je vous explique comment optimiser le référencement naturel de vos contenus pour améliorer les performances de votre site web.

9 min. de lecture
Progresser en écriture

Comment créer un carrousel sur Linkedin ?

Le carrousel est devenu l’un des formats les plus populaires sur LinkedIn. Comment expliquer le succès de ce format et créer des carrousels qui performent ? Je vous donne toutes les clés dans cet article !

6 min. de lecture

Ce qu'ils disent à propos de Sauce Writing