Retour
Article invité

Voici pourquoi l'intuition est un outil indispensable pour les entrepreneurs

Ecouter son intuition s’apprend. Pour les entrepreneurs, c’est encore plus important. Pourquoi ? C’est ce dont je vous parle dans cet article.

12 min. de lecture
Estelle Rozée
January 26, 2022
12 min. de lecture
Article invité

Cet article a été rédigé par Estelle Rozée dans le cadre du Bootcamp d'écriture Sauce Writing.

Bonne lecture !

----


Dans notre société actuelle, j’ai l’impression que l’intelligence rationnelle des chefs d’entreprise est valorisée avant tout. Elon Musk, Marc Zuckerberg, Jeff Bezos, sont connus pour développer une pensée très stratégique. Ils sont érigés comme des modèles rationnels à suivre. 

Systématiquement, les mêmes injonctions reviennent :

  • Glorifier la pensée tactique, qui ne laisse la place à aucun écart.
  • Forger ses habitudes et sa vie sous un angle parfaitement rationnel et calculé.

Ces diktats occultent complètement l’importance de l’intuition dans le parcours d’un entrepreneur. Et empêchent de prendre du temps pour écouter cette petite voix intérieure.

Pourquoi oublions-nous la principale ressource, pourtant illimitée, qui est à notre disposition ?

Soyons clairs une bonne fois pour toutes : l’intuition est omniprésente dans la vie d’un·e chef·fe d’entreprise. Et elle n’est pas du tout à opposer à l’intelligence, ou à la réflexion. D’ailleurs, Marc Zuckerberg, Tim Cook et Warren Buffet, pour ne citer qu’eux, abordent souvent l’importance de leur 6 ème sens. Les médias en parlent peu. Moins vendeur probablement, que la liste des 18 habitudes pour devenir milliardaire.  Malgré l’énergie qu’ils mettent dans l’analyse des différentes décisions, ils acceptent leur intuition comme un outil essentiel à utiliser. 

D’ailleurs, c’est aussi l’avis de Gerd Gigerenzer. Il est psychologue, directeur de l’Institut Max Planck à Berlin, et auteur du livre Le Génie de l’intuition, Intelligence et pouvoirs de l’inconscient. D’après lui, les gens intelligents sont ceux qui écoutent leur intuition et leurs pressentiments. 

Donc, si vous voulez devenir un·e entrepreneur·euse à succès ET intelligent·e, écoutez votre intuition. Et lisez la suite. 

Le problème, c’est que les manifestations de notre intuition sont souvent mal traduites, et nous nous écoutons de moins en moins. 

  • Alors d’où vient ce phénomène ? 
  • Est-ce que c’est si grave que ça ? 
  • Et comment réagir pour corriger ce fait ? 

Je vous explique tout ça dans cet article, par le biais de sources scientifiques, psychologiques, et de mes propres expériences.

Les entrepreneurs sont de plus en plus déconnectés de leur intuition 

Par entrepreneurs, je désigne les chef·fe·s d’entreprises traditionnelles, les freelances, les directeur·trice·s de start-up, les artisans et les artistes. En fait, tous ceux qui créent et se lancent dans l’aventure sont concernés par la suite.

L’entrepreneuriat est une aventure formidable. Le chemin paraît plus ou moins agréable en fonction des obstacles rencontrés. L’intuition peut nous aider à dépasser ceux-ci, mais c’est un guide que nous avons de plus en plus de mal à écouter. Pourquoi ? Pourquoi sommes-nous incapables de percevoir les signaux que nous envoie notre intuition ? 

Que nous soyons entrepreneurs ou pas, nous sommes assaillis quotidiennement par des sur-sollicitations extérieures chronophages

  • Notre smartphone bien-aimé nous noie sous les notifications diverses. Vous pouvez les retirer. C’est d’ailleurs souvent conseillé par les coachs en productivité. Sauf que vous risquez d’ouvrir vos applications tout aussi souvent “juste pour vérifier”.
  • Le multitâche, demandé par nos proches comme au travail. “Georgette, tu peux envoyer un mail à la direction ? Je sais que tu prépares la présentation client tout en répondant au téléphone, mais c’est important.”
  • Même nos discussions partent dans tous les sens. Sans parler des enfants, qui commencent leurs phrases par “en fait, eh ben moi… eh ben… parce que tu comprends…" Oui, on a le temps de mourir de vieillesse avant d’avoir la chute.

La conséquence la plus visible de la sollicitation permanente est la fatigue intellectuelle et émotionnelle. Mais nous oublions un autre élément important : le manque d’attention envers soi-même et l’impression d’avoir le cerveau embrouillé. Symptômes qui peuvent aller jusqu’à l’épuisement et au burn-out.

En plus de ces sollicitations pesantes, le manque d’alignement est l’autre problème récurrent. Nous vivons beaucoup par anticipation. Soit parce qu’on attend une situation idéale pour se lancer dans un projet, soit parce qu’on anticipe les obstacles qui risquent d’arriver. C’est utile pour mieux s’y préparer évidemment. 

Mais le risque sous-jacent est énorme : soulever des angoisses qui nous empêchent de vivre dans le présent.

D’après le livre Changer le monde, ça tient qu’à nous… Et tout le monde s’en fout, seulement 8% de nos peurs sont fondées. 92% sont des pensées parasites, projetées dans un futur qui n’existe pas, souvent inspirées par un passé qui n’existe plus. Se focaliser sur autre chose que le moment présent empêche de repérer les manifestations de notre intuition. L’intuition, c’est comme un arc-en-ciel. On la repère uniquement si on est ici et maintenant, attentif à notre météo interne.

L’idéal, quelle que soit la situation, c’est de prendre le premier moment pour écouter son instinct. Avant de confronter notre première impression à celle des autres. L’avis des proches, des experts, ou des supérieurs hiérarchiques, est important. Le vôtre est juste plus important.

Je remarque aussi, ponctuellement dans mon cas personnel, et dans mon entourage, un fait étonnant. Nous sommes parfois le propre obstacle de notre intuition. 

Il m’arrive de freiner moi-même mon intuition quand je veux aller vite. Nous avons tous entre 6000 et 7000 choix à faire chaque jour. Donc pour garder le rythme, je privilégie parfois une approche factuelle, que j’imagine plus rapide (c’est faux) :

  • Le GPS m’indique une route, je ne vais pas m’imaginer qu’une autre sera plus dégagée. 
  • La météo indique un grand soleil, je laisse ma veste à la maison.
  • Il n’est pas encore l’heure de manger, je prévois de grignoter plus tard.

Résultat, en me privant de mon intuition :

  • La route que le GPS m’indique ne me plait pas du tout : trop de reliefs, route abîmée qui me fait ralentir.
  • Il fait beau certes, mais je suis fatiguée donc j’ai un coup de froid.
  • J’ai un appel client qui se prolonge sur ma pause déjeuner. Tant pis, je mangerai ce soir et j’ai faim.

Ces exemples peuvent sembler triviaux. Il ne s’agit que de quelques contrariétés. Mais accumulées, on passe une moins belle journée que prévu et c’est dommage. Pour ma part, j’écoute depuis toujours mon intuition pour les choix les plus importants : études, business, travail, loisirs, vie sentimentale, etc. Et de plus en plus pour tous ces moments quotidiens qui peuvent être améliorés facilement. Écouter son intuition est aussi rapide et plus efficace qu’une longue analyse.

Bien sûr, il faut avoir confiance en soi pour s’écouter. Accepter que dans votre vie, vous vous connaissez mieux que n’importe qui. 

Vous vivez avec vous-même depuis votre naissance. Personne ne sait mieux que vous ce dont vous avez besoin. Faites confiance à votre intuition. Ne la balayez pas d’un revers de la main quand elle surgit. Elle mérite au moins un peu d’attention.

Si vous êtes arrivé à ce stade, vous allez peut-être me dire que je suis bien gentille, mais vous n’êtes pas convaincu que l’intuition existe. Si ça se trouve, c’est une légende urbaine.

Non.

D’ailleurs intuitivement, vous savez que ça existe et ce que c’est.

Vous avez déjà ressenti cette sensation intangible logée au creux de votre ventre qui vous dit que c’est une bonne idée ? Ou une très mauvaise ? Et que, sans savoir pourquoi, votre première impression vous guide dans cette direction, même si tous les éléments indiquent une autre route ?

C’est votre intuition qui vous parle. Elle est là, prête à bondir pour vous aider, en chacun de nous. Par contre, on ne lui accorde pas toujours l’attention qu’elle mérite. Pourtant, c’est cette force qui vous murmure des conseils pour vous dépasser. Votre intuition fait partie de votre petite voix intérieure.

Plusieurs études de psychologie clinique indiquent que l’intuition est la somme de nos connaissances qui ressurgissent. Nos expériences passées sont emmagasinées quelque part, et notre corps et notre intuition savent ce qui est bon pour nous. 

L’intuition est intrigante et encore mal connue. Pour finir de vous convaincre, sachez qu’il existe, encore aujourd’hui, une partie de ce phénomène qui n’a pas d’explication scientifique

Cette intuition est constatée par 2 neurologues à la fin des années 90 : Antonio Damasio et Antoine Bechara. Ils ont réalisé une expérience avec un jeu de cartes. Les participants ont pour consigne de retourner une par une les cartes, certaines les faisant gagner, d’autres perdre. 

Ils mesurent les réactions du système nerveux des sujets pendant l’expérience, et la conclusion est sans appel : il s’affole AVANT de retourner une carte perdante. Sans possibilité d’expliquer pourquoi. Cette expérience a été reproduite, avec des résultats similaires. 

Oui, nous avons un sixième sens !

Bien sûr, je ne conseille pas d’arrêter de réfléchir ! Simplement d’accepter que notre première impression peut, grâce à des interactions et premières analyses très complexes, nous donner un aperçu fidèle de la réalité. Avec cette vision globale, nous savons parfois mieux qu’avec notre raisonnement logique.

Et pour la partie non expliquée ? Il peut s’agir de mémoire collective ou d’énergies que nous captons inconsciemment. En fait, toutes les hypothèses sont valables à ce stade. Quoi que ce soit, c’est utile.

Quels sont les risques de se couper de son intuition ?

Pour aborder le sujet de l’intuition appliqué aux entrepreneurs, j’aime cette approche du créateur d’Apple :

“Vous devez croire en quelque chose – votre intuition, le destin, votre vie, le karma, peu importe. Cette approche ne m’a jamais laissé tomber et a fait toute la différence dans ma vie” – Steve Jobs.

Alors que risque-t-on à ne pas écouter ce guide qui est en nous ?

Rien de grave dans l’immédiat. Et c’est bien le problème. Parce que si vous vous coupez de votre intuition trop longtemps, vous risquez de ne plus vous écouter. De rationaliser tous vos choix. De prendre des décisions sous l’influence de vos proches ou d’experts en tous genres.

Vous risquez de regretter cette accumulation de petits choix qui ne vous ressemblent pas. Pour chaque décision, c’est un éventail de possibilités qui s’ouvre. Mis bout à bout, vous allez arriver à une situation qui ne vous correspond pas. Une sorte d’intérêts composés décisionnels.

C’est généralement au moment où ça devient insupportable qu’on finit par se demander : mais qu’est-ce que j’ai fait pour en arriver là ? C’est souvent quand on ignore volontairement ou non ses intuitions.

Pour comprendre les conséquences de ce rejet de son intuition, on peut lire l’infirmière australienne Bronnie Ware. Elle a publié un livre, The top five regrets of the dying en 2011, dans lequel elle évoque les plus grands regrets des gens avant de mourir. 

Et les thèmes sont souvent communs : 

  • «J'aurais aimé avoir le courage de vivre comme je voulais, et pas de vivre la vie qu'on attendait de moi» : on revient au courage d’écouter notre intuition et d’affirmer nos choix face aux injonctions sociétales et familiales. À la fin de votre vie vous ne voulez pas la regarder honnêtement et vous rendre compte que vous êtes passé·e à côté.
  • “J’aurais aimé m’autoriser à être heureux” est le deuxième regret le plus partagé. Parce que le bonheur est un choix, et je trouve que suivre son intuition permet de s’en rendre compte. Et de l’appliquer.
  • Enfin, les regrets d’avoir trop consacré d’énergie à son travail, de n’avoir pas exprimé ses sentiments et de ne pas avoir conservé de contact avec ses amis sont les derniers.

J’aime à croire que d'écouter son intuition permet d’éviter plusieurs de ces déceptions. 

Et pour un entrepreneur, l’intuition reste primordiale.

En 2010, 82 personnes titulaires du Prix Nobel ont cité l’intuition comme facteur clé de succès. 82 sur 93 interrogées. 

Je trouve ça extrêmement révélateur. L’intuition est une aide précieuse tout au long de votre parcours d’entrepreneur. C’est une façon de prendre plus rapidement les bonnes décisions, au bon moment, avec une prise de hauteur sur les enjeux de votre entreprise.

Développer un projet, c’est long, c’est stressant, et vous avez besoin de toutes vos ressources intérieures pour le mener à bien. 

Je tiens à illustrer les risques spécifiques aux entrepreneurs qui se coupent de leurs sensations et de leur intuition. Sous prétexte de garder la tête froide, vous risquez à chaque étape du processus de faire des erreurs.


Pourquoi est-ce hasardeux de refuser de vous fier à votre intuition dans votre parcours d’entrepreneur ? 

Pendant votre questionnement initial sur la création d’entreprise, voici ce qui peut se produire si vous n’écoutez pas votre intuition :

  • Le pire risque, c’est celui d’arrêter. C’est vrai, vous avez des tas de raisons rationnelles de laisser tomber : les factures, le crédit immobilier, celui de la voiture, votre conjoint·e et vos parents qui vous écoutent en fronçant les sourcils, les enfants à gérer, tous les efforts que vous avez fait pour obtenir votre précédente vie professionnelle et que vous ne voulez pas abandonner…
  • L’autre principal danger, c’est de choisir un business dans lequel vous vous sentez moins à l’aise intuitivement. Si les données rationnelles vous guident vers un autre domaine, vous risquez d’abandonner votre idée initiale. Et d’être moins passionné, moins impliqué. S’il y a un doute, il n’y a plus de doute.

Pendant les phases d’inspiration, ou les idées viennent en pagaille, votre intuition est la ressource essentielle pour faire vos choix en pleine conscience. Sans elle, vous risquez de vous focaliser sur des conseils extérieurs. Et rater les choix qui vous correspondent, à cause du bruit qui vous entoure.

Que faire si vous craignez un jugement de la part d’associé·e·s, de partenaires, de client·e·s, de salarié·e·s ?

Vous pouvez garder votre intuition pour vous, et partager uniquement des explications rationnelles pour justifier votre choix. Tout en suivant votre instinct. Quitte à chercher des faits, chiffres et données vérifiables pour décider si oui ou non, cette solution est la meilleure.

En tant que personne, l’intuition vous permet de vous recentrer sur vous-même. En tant qu’entrepreneur, elle vous permet de centrer votre entreprise sur sa raison d’être : votre cœur de métier et votre ADN. 

Surtout, sans votre intuition, vous risquez de vous épuiser dans toujours plus d’action. Ne pas confondre action et hyperactivité. Ne pas confondre hyperactivité et burn-out.

La pression et la peur sont des menaces sournoises que votre intuition permet de calmer et de raisonner. Dans ces moments, votre intuition pointe le bout de son nez. Si, si, je vous assure. Avec un dialogue intérieur proche de celui-ci :

  • Intuition : Peut-être que tu devrais lever un peu le pied. Prendre un peu de recul pour y voir plus clair. Te reposer, te ressourcer. Tu repartiras plus vite que tu ne l'imagines. 
  • Cerveau : Non, je n'ai pas le temps. Et puis vraiment, tout va bien.

Plus tard, dans un état d’épuisement proche du burn-out :

  • Cerveau : C’est grave docteur ?
  • Intuition : Oh non, un grand classique de ne pas m’écouter au bon moment. Même les meilleurs se font avoir. Ça passera, tu verras.
  • Cerveau : Ah bon ? C’est quoi la suite ?
  • Intuition : Simple. Soit tu apprends à m’écouter une bonne fois pour toutes, et tu es tranquille. Soit tu te reposes, puis tu repars bille en tête, en refusant de m’écouter de nouveau. Jusqu’au prochain pétage de cable. Et ainsi de suite, jusqu’à ta mort .
  • Cerveau : Quoi ? Pour le restant de mes jours ? Mais c’est horrible !!
  • Intuition : Je suis là pour te guider certes, mais aussi pour te stopper quand tu vas trop loin. Que tu le veuilles ou non.

Là, votre intuition claque une grande tape dans le dos de votre cerveau et s’en va. Jusqu’à votre prochaine décision.

Si je relie le risque d’épuisement général avec le fait de ne pas suivre son intuition, c’est que j’ai vécu cette situation. Une seule fois, et ça m’a suffit ! 

En bref, si vous n’écoutez pas votre intuition en tant que chef d’entreprise, vous vous exposez à de nombreux aléas : perte de repères, éparpillement, burn-out.

Votre intuition vous pousse à choisir le meilleur pour vous et pour votre entreprise. Pas pour les autres. C’est pour ça qu’on est tous dotés de notre propre intuition. Les parcours par défaut découlent souvent d’une déconnection profonde avec cette voix intérieure. 

Et si on retrouvait notre intuition naturelle ?

Un entrepreneur doit bien sûr trouver le bon équilibre entre réflexion, logique stratégique et intuition. Idéalement, la réflexion et la logique sont au service de l’intuition, et inversement.

Même dans les situations critiques, la preuve : près de 90% des infirmières utiliseraient leur intuition dans le cadre de leur travail. Pour prendre des décisions rapides qui doivent sauver des vies, et pour déterminer ce qui mérite toute leur attention de ce qui leur fait perdre du temps. 

Ces intuitions sont systématiquement vérifiées grâce à des examens médicaux, d’autres avis, l’interrogation du patient, etc. Elles sont ensuite validées ou invalidées. 

Alors, on permet à notre intuition de retrouver sa place dans notre vie ?

Nous l’avons vu plus haut, écouter notre intuition nous évite bien des regrets. Nous pouvons décider en pleine conscience, que ce soit pour notre entreprise, pour notre vie familiale, sociale, financière, ou pour nos loisirs.

Nous pouvons commencer par nous laisser porter par notre intuition quand la situation le permet. S’accorder de se laisser porter par ses envies quand les risques sont limités. Ça permet de doucement apprivoiser votre intuition et ses manifestations.

“L’intuition est un don sacré et l’esprit rationnel est un serviteur fidèle. Nous avons créé une société qui honore le serviteur et a oublié le don.” – Albert Einstein

Comment faire concrètement ? 

Laissez de la place à votre intuition pour s’exprimer. L’intuition vient plus facilement dans des moments de détachement. Vous avez déjà eu de merveilleuses idées sous votre douche, ou quand vous vous ennuyez ? C’est normal ! 

Pendant ces activités, votre cerveau se met en pause et vous plongez parfois dans des états de légère hypnose. Gestes répétitifs et naturels, comme quand nous jardinons, faisons la vaisselle, ou prenons notre douche. Ce sont des activités à privilégier. 

Prenez donc la décision, une fois par mois au moins, de cumuler sur une journée ces activités qui vous apportent de la sérénité. Dans la top-list :

  • Méditation, yoga, reiki, massage, activités de bien-être en général.
  • Jardinage, bricolage, ménage doux, cuisine d’un plat que vous connaissez.
  • Loisirs créatifs : musique, dessin, écriture, peinture, danse.

Cette liste est loin d’être exhaustive, je vous conseille de la remplir avec ce qui vous fait vibrer personnellement.

Pendant cette journée, donnez-vous le droit d’écouter votre intuition. On se laisse guider, sans passer toutes les décisions par le filtre de l’intellect. Idéalement, c’est une journée ou vous n’avez pas de décision difficile à prendre. Vous ne devez pas craindre de conséquences sur votre travail, votre santé, votre famille. Le lâcher-prise est le maître-mot de cet exercice.

Le reiki est un moyen de toucher son intuition, sans avoir une chose de plus à faire dans nos vies bien chargées.

Grâce au reiki, on perçoit les énergies qui nous entourent, et qui sont en nous. Avec un peu de pratique, on l’utilise sur des situations, et sur des lieux pour nous aider dans nos prises de décision. 

Personnellement, j’utilise beaucoup le reiki dans un aspect semi-professionnel de ma vie : l’immobilier.

J’aime l’immobilier depuis toujours. C’est l’histoire d’architectes, de bâtisseurs et d’habitants dans chaque lieu. Les lieux gardent les énergies des évènements et des personnes. Le reiki et mon intuition me permettent de mieux m’en imprégner.

J’investis en immobilier depuis quelques années. J’achète mon premier appartement quand j’ai 25 ans. Avec un peu d’appréhension. Comme d’habitude, dès que je ne me sens pas sereine, j’utilise le reiki. Ça m'a permis de me reconnecter à mes sensations et m’aider à chasser les pensées parasites. 

J’ai écarté plusieurs biens dans lesquels je ne me sentais pas à l’aise. Et choisi celui dans lequel je sentais de bonnes ondes. J’en suis ravie.

Plus récemment, je visite une maison. Je recours au reiki, et je ressens rapidement des douleurs aux articulations. Je demande à l’agent immobilier si une personne âgée vit ici, parce que la décoration me fait penser le contraire. Surprise, elle m’explique qu’une dame âgée vivait dans la maison. Elle est partie en EHPAD médicalisé, à cause de plusieurs pathologies, dont une arthrite handicapante. Sa famille a re-décoré le logement avant la vente. 

Cette anecdote doit simplement vous illustrer qu’écouter vos signaux internes peut vous surprendre positivement. 

Tout n’est pas explicable scientifiquement pour le moment, mais testez. Appuyez-vous sur vos sensations énergétiques et sur votre intuition.


Développez votre intuition au quotidien

Reconnectez-vous à votre moi intérieur. Il s’agit de prendre le temps d’écouter ses émotions, son corps, et ses ressentis. Faites preuve d’empathie envers vous-même, vous le méritez.

Votre intuition est primordiale, en tant qu’entrepreneur encore plus. Parce que votre entreprise et vous êtes lié plus que vous ne l’imaginez. Et votre bien-être impacte chaque étape de votre développement.

Soyez attentif lors de votre prochaine décision professionnelle. Est-ce que votre rythme cardiaque change ? Votre respiration s’intensifie ? Votre corps se contracte ? Vous avez une réponse spontanée à un problème ? 

Restez le plus possible à l’écoute de vous-même. C’est en restant serein face aux difficultés que vous pourrez écouter votre intuition. Sans jugement envers vous-même c’est encore mieux. 

Connectez-vous, à votre rythme. J’espère que cet article vous aura donné envie d’essayer si ce n’est pas encore naturel chez vous.

Comment vos intuitions se manifestent-elles ? Et quand ? Quelles sont vos histoires et vos expériences sur ce sujet ?

Pour plus de contenu sur ce thème et sur bien d’autres, rendez-vous sur www.wondereiki.com


Apprenez à rédiger de meilleurs articles de blog en 5 jours

Recevez la méthode Sauce Writing pour écrire d'excellents articles de blog, dans votre boite email. Un cours par jour et une méthode utile pour la vie.

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Aucun commentaire n'a été posté
Poster un commentaire
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
Merci ! Veuillez patienter, votre commentaire va être publié...
Recharger la page
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Pour poursuivre votre lecture

Voir tous les articles de blog
Article invité
apprendre à se faire confiance

Apprendre à se faire confiance

L’instinct maternel, mythe ou réalité ? La naissance d’un enfant chamboule la vie d’une mère au point que celle-ci développe des aptitudes jusqu’ici insoupçonnées ! Confiance en soi, intuition ou conséquence des hormones ? Je vous partage ma réflexion.

8 min. de lecture
Article invité
pourquoi ralentir entrepreneuriat vivre

Et si le fait de ralentir nous permettait d’avancer ?

Pour vivre heureux, vivons cachés… Et pour vivre mieux, vivons plus lentement !

9 min. de lecture
Article invité

Voici pourquoi l'intuition est un outil indispensable pour les entrepreneurs

Ecouter son intuition s’apprend. Pour les entrepreneurs, c’est encore plus important. Pourquoi ? C’est ce dont je vous parle dans cet article.

12 min. de lecture
Voir tous les articles de blog