Retour
Comment décorer ses WC quand on est freelance ?
Article invité

Comment décorer ses WC quand on est freelance ?

Comment décorer ses WC quand on est freelance ? Vous verrez que la question va beaucoup plus loin que ça.

5 min. de lecture
Aristide Cardon
January 18, 2023
5 min. de lecture
Article invité

// Cet article est un article invité écrit par Aristide Cardon //

Ne pas avoir de clients quand on est freelance a un avantage. Celui d’avoir du temps libre pour changer les ampoules. Surtout quand elles grillent.

Encore faut-il connaître le modèle. Par exemple, j’ai découvert que dans mes toilettes, il s’agit de LED basse consommation. Le problème étant qu’elle n’éclaire pas beaucoup et si j’attends qu’elle grille pour la changer… je risque de patienter jusqu'à la saint glinglin.

À défaut de pouvoir voir où je pisse, j’ai découvert l’existence d’une ampoule qui brille sans arrêt depuis les années 80 en Californie ! 

Bref, ne pas avoir de clients c’est aussi faire sérieusement des trucs qui ne servent à rien.

De toute façon, il paraît que les emplois du temps des plus grands esprits montrent une alternance travail/repos très régulière. Darwin consacrait seulement 3 heures et demie à son travail chaque jour et dédiait le reste de son temps à des balades en forêt ou à la lecture de journaux.

À l’instar de Darwin, j’aimerais essayer de consacrer 3 heures par jour aux choses essentielles, comme choisir une meilleure ampoule dans mes chiottes. Non pas que ça me déplaise de pisser dans le noir, mais avoir de la lumière devrait me permettre d’y mettre une décoration agréable, inviter des gens chez moi, élargir mon cercle de connaissances, m’ouvrir à de nouveaux horizons, rencontrer la femme de ma vie, lui faire à manger, rater le repas et certainement être malade toute la nuit (je ne sais pas cuisiner).

Freelance dopamine
Source : YouTube | Dopamine (4/8) | ARTE

Quoi qu’il en soit, si on dit qu’on est la somme des 5 personnes qu’on côtoie le plus. Sa réciproque n’en n’est pas moins vraie. Voir les mêmes personnes est dangereux pour notre santé mentale. Il faut rencontrer des gens qui ne nous ressemblent pas, qui ne lisent pas la même chose ou qui décorent leurs chiottes différemment.

Quel est le dernier truc que t’as fait pour la première fois ?

Ni une ni deux je me suis mis à chercher des idées de décoration.

Marie Kondo, experte du rangement, préconise de faire le tri par catégories et non par emplacements ou de choisir un endroit pour chaque chose. N’ayant quasiment rien, je me suis dit que pour ranger des choses, il fallait en ajouter.

Voilà comment j’en suis venu à accrocher un poster d’un festival dans lequel j’ai jamais mis les pieds.

Mais c’était trop banal. À l’image de ce que j’ai appris en freelance : à quoi bon faire la même chose que tout le monde si c’est pour obtenir les mêmes résultats que tout le monde ? Il faut se différencier pardi ! Je me devais de créer une expérience mémorable et unique dans mes waters. 

Alors j’ai demandé à d’autres freelance sur Linkedin comment ils décorent leurs chiottes.

J’aurais pu automatiser l’envoi de message via Prospectin et Sales Navigator, utiliser la fonctionnalité LinkedIn Search Export de Phantombuster pour exporter les données de mes cibles dans un CSV puis utiliser Twitter Profile URL Finder du même outil pour trouver leur pseudo Twitter. Et ainsi aller automatiquement m’abonner à ces gens sur Twitter et liker leur contenu régulièrement. De sorte à créer une relation de confiance avant de poser ma question. Ou essayer de structurer intelligemment mon message et ainsi espérer augmenter mes chances d’obtenir des réponses en commençant par briser la grise et éveiller la curiosité :

Salut machin,

On ne se connaît pas (encore). En cherchant “freelance”, je suis tombé sur ton profil et figure toi qu’on a un point commun. Avant de te dire lequel, j’ai un truc pour toi mais il va falloir que tu…

Mais je crois qu’une bonne manière de se différencier aujourd’hui est d’être normal, simple et efficace. Alors j’ai directement posé ma question comme je l’aurais fait dans un bar :

Hello machin,

Je suis en train d’écrire un article sur les chiottes des freelances, ça te dirait d’avoir l’honneur et le privilège de contribuer à ce projet d’article ? J’aurais une question : est-ce que tu as des décorations (posters, bougies, tapis…) ?

Et ça n’a pas manqué !

Comme le montre ce graphe, plus ou moins tout le monde m’a répondu.

Resultat LinkedIn

Entrons dans le vif du sujet

À en croire le nombre de valeurs uniques, une grande proportion décore leur chiotte avec des posters.

Resultat décoration WC

Pourtant les posters nous distraient. 

Ne serait-ce pas important de s’ennuyer ? 

C’est ce que je pensais. D’autant que par les temps qui courent, notre cerveau est sur-sollicité.

Peut-être que mes résultats sont biaisés parce que ma question est orientée. En demandant “qu’il y a-t-il” je force l'intéressé à trouver une réponse. Comme si c’était anormal d’avoir des toilettes vides.

Pourquoi est-ce que les freelances cherchent à encombrer cet espace si petit ? J’ai mené l’enquête.

Quels sont ces fichus magazines ?

Des magazines de mode, de nature, d’histoire, d’espace … J’aime ces réponses. Les magazines dans les chiottes ressemblent à une opportunité d’apprendre quelque chose d’un univers dont on ignore tout.

catégorie magazine

Après tout, pourquoi lit-on aussi peu de choses dans d'autres domaines ? Pire, pourquoi est-ce qu’on lit la même chose que les gens qui nous entourent ?

Note à moi-même pour plus tard : lire un livre sur un univers dont j’ignore tout.

Les décorations servent-elles à combler un manque de personnalité ?

J’étais à présent convaincu qu’il me fallait des magazines dans mes chiottes !

Sauf que n’ayant pas de clients, je n’ai pas de budget. Or si on regarde avec Pareto la distribution des prix, ce projet de mettre des magazines devrait avoisiner les 80 euros. Trop cher pour moi ! J’ai abandonné l’idée.

De toute façon, même si les magazines augmentent le bonheur, d’après ce que j’ai compris de notre adaptation hédonique, on revient toujours à un niveau de bonheur stable, qu’importe ce qui nous arrive. On pense qu’on sera plus heureux en ayant des chiottes originales, mais une fois qu’on les a, on revient vite au niveau de bonheur initial.

D’autant que si on regarde l’heure à laquelle les gens répondent à ma question via un histogramme. J’ai l’impression qu’ils répondent à mes questions depuis les chiottes. 

appareil WC

En fait, ce n'est pas une question de décoration dans nos chiottes. Les freelances utilisent leur téléphone aux toilettes parce qu’ils s’ennuient. Et ce, qu’importe la décoration !

Les décorations ne sont qu’un simulacre !

Je n'ai pas souvenir d’avoir appris à m’ennuyer à l’école. L’ennui a toujours été le mal incarné, l'ennui nous effraie. On ferait n’importe quoi pour ne pas s’ennuyer. Une expérience menée par des universités américaines a montré que 2 personnes sur 3 préfèrent s’infliger une douleur physique plutôt que de ne rien faire. 

On pense que pour avoir une vie bien remplie, on doit faire une foule de choses, quelles qu'elles soient. Comme le disait Bertrand Russell “au moins la moitié des péchés de l'humanité sont causés par la peur que l’ennuie inspire ". 

Voilà pourquoi on utilise notre téléphone au petit coin.

Or il faudrait peut-être apprendre à apprivoiser cet ennui parce qu’une vie remplie d’excitation rend tout fade, sapristi !

Pour ce faire, je voudrais tenter une expérience sociale dans les toilettes qui consisterait à cacher des photos compromettantes parmi d’autres photos ordinaires sur les murs des toilettes. À l’image de l’expérience du gorille invisible dans laquelle on compte les passes entre deux équipes de joueurs de basket. Or pendant la partie, une personne déguisée en gorille traverse le terrain. Cette expérience montre les limites de nos ressources attentionnelles.

Mais avant j’ai quelque chose à confesser.

J’ai menti

Je n’ai pas envoyé de message sur Linkedin et les graphes de cet article ont été inventés de toute pièce. 

Si je viens de montrer qu’on peut faire dire ce qu’on veut aux données, le vrai sujet est celui de la différenciation. Problématique chère aux freelances dans cette jungle urbaine. Comment se différencier ? Autrement dit comment faire les choses différemment ?

Matthew McConaughey explique dans son livre Greenlights : “il faut savoir qui on est avant de savoir ce qu’on veut dire. C’est ça l’originalité. Quand on ne se contente pas de croire ce qu’on veut, mais qu’on vit ce qu’on croit.

Combien de freelance auraient rédigés un article sur la différenciation en expliquant qu’il faut :

  • se spécialiser
  • soigner son image de marque
  • ne pas descendre son prix
  • développer son réseau
  • être présent sur les plateformes

J’ai scrappé des articles en français et j’ai utilisé un algo pour extraire les éléments importants de ces derniers. Voici ce que j’y ai trouvé : 2 articles sur 3 disent la même chose avec les mêmes mots pour parler de la différenciation dans le freelancing.

Cet article est une tentative d’illustrer la différenciation quand on est freelance avec des mots différents.

Apprenez à rédiger de meilleurs articles de blog en 5 jours

Recevez la méthode Sauce Writing pour écrire d'excellents articles de blog, dans votre boite email. Un cours par jour et une méthode utile pour la vie.

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Aucun commentaire n'a été posté
Poster un commentaire
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
Merci ! Veuillez patienter, votre commentaire va être publié...
Recharger la page
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Pour poursuivre votre lecture

Voir tous les articles de blog
Article invité
décoration WC freelance

Comment décorer ses WC quand on est freelance ?

Comment décorer ses WC quand on est freelance ? Vous verrez que la question va beaucoup plus loin que ça.

5 min. de lecture
Essai
entrepreneur ou créateur modèle mental

Créateur vs Entrepreneur : qui êtes-vous ? Mon modèle mental favori.

Êtes-vous un entrepreneur ou un créateur ? Faites-vous la différence entre ces deux approches ? Laissez-moi vous expliquer pourquoi c'est capital.

7 min.de lecture
Essai
culturel japon hégémonie

Comment le Japon peut-il produire autant d'œuvres mémorables ?

Comment expliquer l'hégémonie culturelle du Japon ? Comment ce pays peut-il produire autant de beauté, d’affection et d’admiration ? Voici les ingrédients de la sauce japonaise, revisitée à ma manière.

30 min. de lecture
Voir tous les articles de blog