Retour

Maxime Blasco

Trouver son monopole personnel et générer des intérêts composés grâce à son écriture

Je suis très fier de vous partager le parcours et le retour d'expérience de Maxime Blasco.

Maxime a suivi tous les programmes d'accompagnement Sauce Writing : il a commencé par la première version du Bootcamp d'écriture en mai 2020 et a ensuite rejoint La Cuisine Sauce Writing, depuis octobre 2020 (un programme qui mêle accompagnement individuel et collectif en écriture).

Dans le témoignage que vous allez lire, nous parlons de comment :

- Générer des opportunités grâce à son écriture

- Trouver son monopole personnel

- Faire le lien entre deux disciplines en apparence très différentes pour développer son business

- Construire sa carrière d'entrepreneur à long terme et ne plus dépendre de son temps

Pour commencer, je laisse la parole à Maxime qui nous partage quelques mots sur ce que lui a apporté Sauce Writing et nous passons ensuite à une partie interview dans laquelle je lui pose des questions pour creuser certains aspects de son parcours.

Bonne lecture,

Valentin Decker


Quelques mots de la part de Maxime :

"Nous sommes en septembre 2020. Je sors du métro toulousain et je passe un appel. Au bout du fil : Valentin Decker.

Cela fait 6 ans que je travaille en alternance dans les métiers de la comptabilité et du contrôle de gestion. Diplôme après diplôme, je me suis construit un CV en béton. La voie est toute tracée : je continuerai à évoluer en tant que contrôleur de gestion, puis je deviendrai directeur financier dans quelques années. Une belle réussite.

Sauf que quelque chose d’autre m’anime. Au fond de moi, l’envie d’entreprendre et de créer bouillonne. Depuis plusieurs mois, l’écriture sur le web a pris une place dans ma vie. J’écris sur mon blog, mais aussi sur le site d’autres entreprises. J’en viens à me poser une question complètement folle.

“Valentin, je crois que je vais me lancer comme freelance en rédaction web.”

Je revois parfaitement cette scène. C’est le début d’une belle histoire. Face à mes questions, Valentin est à l’écoute. Il sait que l’écriture est un excellent moyen de générer des opportunités.

“Quoi qu’il arrive Maxime, si tu te lances en tant que rédacteur web, cela te fera rencontrer d’autres professionnels et d’autres boîtes. Tu vas continuer à creuser le domaine de la finance et acquérir des compétences. Qui sait où cela peut te mener dans plusieurs mois ? ”

Après cette longue conversation (et quelques heures de profonde réflexion), je décide de me lancer à plein-temps comme rédacteur web pour fintech et cabinets de conseil. Mais j’ai besoin d’être entouré.

Je sais alors vers qui me tourner.

Valentin a toute ma confiance. Il a plusieurs chapitres d’avance sur moi et sait comment transmettre son savoir et répondre à mes interrogations. Je décide donc de rejoindre le programme d’accompagnement Sauce Writing.

Au moment où j’écris ces lignes, nous sommes en avril 2021, plusieurs mois après cette conversation. Mois durant lesquels je n’ai cessé de travailler.

D’abord, travailler pour moi, en me formant à la rédaction de contenu. Mais surtout, de travailler pour mes clients. Mon idée de départ était la bonne. La rédaction web pour Fintech et entreprises de la finance répond à un réel besoin. Il me fallait juste être bien entouré.

Entouré de personnes ayant plusieurs chapitres d’avance sur moi. Des freelances et entrepreneurs aguerris, ayant les réponses à la plupart de mes questions. Tant techniques, qu’entrepreneuriales, organisationnelles, ou personnelles.

Entouré également de personnes qui, comme moi, se lancent dans cette belle aventure. On s’encourage, on échange et on progresse ensemble. On met en place les meilleures pratiques qui nous sont enseignées. Et on se challenge.

Je me prends également au jeu d’aider d’autres personnes, ayant un chapitre de retard sur moi. Écouter les autres et transmettre des conseils de manière claire et concise est un excellent exercice. Et un enrichissement incroyable.

Apprendre, appliquer et transmettre.

Voilà pourquoi je me lève chaque matin.

Aujourd’hui, je n’ai plus de doute quant à ce que j’ai envie de faire. J’ai trouvé ma place. Au croisement entre mes compétences financières et rédactionnelles, je prends plaisir à aider des fintechs et des cabinets de conseil. Mettre des mots sur leur expertise, leurs valeurs, leur vision. Je sais que je peux les aider à grandir et à développer visibilité.

J’ai gagné en confiance en moi.

Et je remercie Valentin et toutes les personnes que j’ai rencontrées chez Sauce Writing pour leur aide, leur énergie, et leur exemplarité. À ce rythme-là, où en serons-nous dans 1 an ? Je sais qu’il y aura parmi nous des réussites incroyables, et il me tarde de voir ça !"


Quelques questions à Maxime pour creuser les leçons de son parcours

Valentin : Au moment où tu fais la transition vers le freelancing, est-ce que tu as eu des difficultés à générer des opportunités et trouver des clients ? 

Maxime : La chance que j’ai eue, c’est que j’avais déjà commencé à faire mes premières missions avec des clients en parallèle de mon activité salariée.

J’ai réussi à gagner la confiance de ces clients et nous avons rapidement convenu de collaborer ensemble sur le long terme. Donc, j’avais déjà un matelas de sécurité quand je me suis lancé en freelance à plein temps.

Ces clients, des cabinets de conseils et des acteurs du monde de la comptabilité, je les ai attirés grâce aux articles que j’avais écrits sur mon blog.

Ce qui est marrant, c'est qu'au moment où je publiais ces articles, je n’avais pas du tout imaginé qu’ils pourraient me rapporter des clients.

Avant de te lancer, est-ce que tu avais peur de ne pas trouver de clients ?

Non, je n’ai pas vraiment eu peur.

Je voyais déjà que sans mettre d’effort particulier dans la prospection, j’attirais des clients grâce à mes articles.

Juste avant de me lancer à plein temps, j’ai contacté mes clients actuels et je leur ai demandé si on pouvait accélérer le rythme de notre collaboration, sur le long terme. Leur réponse a été positive et cela a contribué à encore me rassurer.

En apparence, ton travail en contrôle de gestion n’avait rien à voir avec l'écriture et le métier de rédacteur. Pourtant, tu es parvenu à lier des deux domaines et tu t’es servi de ton expérience de financier pour construire ton positionnement en tant que freelance. Comment as-tu réfléchi à cela ?

J’ai utilisé mon background, à savoir mes études et mes expériences professionnelles en finance, pour cibler les clients qui m’intéressaient.

Dès le départ, j’étais convaincu que si je voulais générer du chiffre d’affaires rapidement, il fallait que je me spécialise et que je trouve ma niche.

Il y a différentes manières de réfléchir à sa spécialisation. Pour moi, il était évident de raisonner en termes de secteur d’activité : au début, c’était la finance d’entreprise (et tous les acteurs que cela englobe) et désormais, les finances personnelles.

Avec cela, j’ai ajouté des compétences en rédaction web. Au début, j’écrivais par pur plaisir et envie de partager mes idées sur des sujets qui me passionnent. Au-delà de mon travail, je suis réellement passionné par la finance d’entreprise.

Ensuite j’ai simplement fait le lien entre les deux : d'un côté, mes compétences techniques profondes en comptabilité / finance et de l'autre, cette envie d’écrire.


Valentin : Le monopole personnel de Maxime


Est-ce que tes clients comprennent ce que tu proposes en tant que freelance ? À quel point dois-tu leur expliquer l’importance de créer du contenu écrit ?

Quand on écrit par plaisir ou dans l’objectif de générer des opportunités, on se construit soi-même un portfolio que l’on peut montrer. C’est la grande puissance de l’écriture.

Même en étant un freelance débutant, j’avais quand même des articles à envoyer, dont j’étais fier (plus d’une trentaine d’articles publiés).

Je pouvais leur dire :

“Regardez cet article. Il m’a généré telle et telle opportunité parce qu’il est différent, unique. Ou encore parce que je suis premier sur Google sur la requête associée.”

C’était une preuve par l’exemple. 

“Mes articles me permettent de générer des opportunités. Si vous le faites également, cela sera la même chose pour vous.”

Aujourd’hui, comment est-ce que tu trouves tes clients en freelance ? Grâce à ton contenu ? À de la prospection ?

Ce qui a le plus d’impact, sans conteste, c’est la création de contenu.

J’écris des articles qui s’adressent aux financiers et aux clients avec lesquels j’aimerais travailler. Ce que j’écris est très spécifique, mais me permet de sortir du lot et de montrer mon expertise dans ce domaine.

Grâce à ces articles, j’obtiens un double effet positif :

  • Je génère des opportunités en les diffusant sur les réseaux sociaux, surtout Linkedin
  • Sur le moyen terme, ces articles me permettent de bien ranker sur Google, sur des requêtes très précises. Et donc d’attirer un trafic très qualifié

Ensuite, je fais un peu de prospection, mais surtout par envie et par plaisir.

Je consomme beaucoup de contenus liés à la finance et aux Fintechs. Dès que j’écoute un podcast avec CEO ou un CMO de startup, j’écris un message sur Linkedin à cette personne en lui expliquant que j’ai adoré l’épisode. Au passage, je glisse également que je suis freelance rédacteur pour Fintechs et que je suis à leur disposition si jamais ils ont un besoin. Cela donne toujours lieu à de super discussions !

C’est la même chose pour les newsletters qui parlent de finance ; je n’hésite pas à réagir et à engager des discussions.

Enfin, le troisième pilier pour trouver des clients est le bouche-à-oreille. Grâce à Sauce Writing et d’autres groupes dont je fais partie, je parviens régulièrement à obtenir des missions.

Quand on entend parler d’une mission freelance dans le domaine de la finance, on pense directement à moi.

Et ce positionnement en tant que “bon” freelance du domaine de la finance que l’on a envie de recommander a été facilité par le contenu que j’ai écrit. Mes articles m’ont rendu crédibles et m’ont permis de me faire connaître.


En termes d’écriture et de tes compétences, qu’est-ce que Sauce Writing t’a apporté ? As-tu eu le sentiment de progresser ?

En plus des aspects techniques de l’écriture (je t’en parle un peu plus tard), j’ai compris deux choses essentielles. Pour progresser en écriture, il faut :

  • Être régulier et publier souvent
  • Soumettre son travail à des avis extérieurs

Le fait de me faire accompagner par Sauce Writing depuis près d’un an me force à être régulier. Je suis constamment challengé par l’émulation collective : dès que je vois une personne de la communauté publier un article intéressant, ma seule envie est de l’imiter.

J’ai vraiment trouvé des partenaires de responsabilités qui me tirent vers le haut. On se montre mutuellement nos projets et c’est très motivant.

Ensuite, grâce à Sauce Writing, je peux faire relire et obtenir des feedbacks très précieux sur mes brouillons d’articles. Je trouve des questions à mes points de blocages. 

Pour moi, il s’agit d’un investissement long terme : plus je suis régulier, plus je montre mes textes, plus j’ai des feedbacks et plus je progresse. J’ai le sentiment de déclencher des intérêts composés par rapport à mon travail. 

Enfin, le dernier point concerne la technique d’écriture.

Je peux m’améliorer et perfectionner des points très précis de mon écriture grâce aux méthodes que tu nous partages avec Sauce Writing : comment structurer une introduction, optimiser les ancres de lien de ses articles, etc.

Sauce Writing est une harmonie entre la technique, se forcer à être régulier et obtenir des retours. 

Maintenant, il faut aussi être conscient que cette progression ne se fait pas du jour au lendemain. Il faut prendre l’écriture au sérieux et être prêt à s’investir.


Merci beaucoup Maxime !

Dernière question, j’aimerais bien que tu nous parles de la vision à moyen terme que nous avons travaillée ensemble : attirer un flux régulier de clients, augmenter tes tarifs, te libérer du temps pour travailler ton blog, monétiser ton contenu et ainsi dégager une source de revenus qui te permet de ne pas dépendre à 100% de ton temps.

Aujourd’hui, j’ai atteint le cap où j’ai suffisament de clients pour bien gagner ma vie.

Mais j’identifie un challenge, un point de tension, qui se situe au niveau du tarif de mes prestations. Quand on se lance en tant que freelance, c’est souvent pour gagner en indépendance et en liberté. Cela ne veut pas dire que l’on ne va rien faire, mais plutôt d'avoir le choix de nos missions, de nos clients ou de développer d’autres business à côté.

Pour tout cela, la ressource indispensable est le temps. Et en tant que freelance, notre levier principal pour se libérer du temps est d’augmenter son tarif. 

Dans un premier temps, mon challenge était d’attirer des clients pour sécuriser mon chiffre d’affaires. Cette première phase est réussie.

Désormais, mon objectif est d’augmenter mes tarifs pour me libérer du temps. Cela va me permettre de continuer à améliorer ma marque personnelle, écrire de nouveaux articles pour mon blog et ainsi trouver des clients encore plus intéressants, avec des budgets plus conséquents.

J’essaie de travailler pour déclencher cet effet boule de neige.

Valentin : Les intérêts composés de l'écriture


Cela va me permettre de lancer d’autres projets à côté pour ne pas dépendre de mon temps.

Quand on est freelance en prestation de services comme moi, l’argent que l’on gagne est lié à notre temps de travail.

Mon enjeu aujourd'hui est de parvenir à dissocier mes revenus de mon temps. Cela demande beaucoup de travail, mais c’est en me libérant du temps que je vais pouvoir développer une autre source de revenus. Et donc sécuriser encore davantage mon entreprise.

Merci beaucoup à Maxime pour son témoignage !

Envie de démarrer par un mini-cours gratuit ?

Inscrivez-vous à notre mini-cours gratuit par email et commencez à améliorer vos textes, dès maintenant.

5 jours pour écrire de meilleurs articles de blog

Découvrez les stratégies, principes et tactiques à utiliser pour écrire des articles de référence.

C'est parfait. Rendez-vous dans votre boîte email pour valider
votre inscription !
Oops, petit erreur. 
Merci d'actualiser la page et de réessayer !